Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de Toscane

Relance après une Safety Car en F1 : ce qui dit la réglementation

Que dit la réglementation sportive dans le cas d’une relance de course en Formule 1 après une voiture de sécurité ?

mugello-f1-mercedes-safety-car-bottas

Certains pilotes de F1 ont reproché à Valtteri Bottas d’avoir provoqué une situation dangereuse ce dimanche au Grand Prix de Toscane lorsque le pilote Mercedes était en charge du redémarrage de la course une fois la voiture de sécurité rentrée au stand.

A partir du moment où la Safety Car a quitté la piste pour rentrer dans la voie des stands, c’est au leader du Grand Prix que revient la tâche de relancer l’épreuve et ce dernier peut, selon la réglementation, dicter son rythme avant la ligne de départ/arrivée sans risquer de se faire dépasser.

C’est ce qu’a fait Valtteri Bottas ce dimanche au Grand Prix de Toscane en roulant à vitesse constante mais modérée entre le dernier virage du tracé du Mugello et la ligne de départ/arrivée située au milieu de la ligne droite.

Malheureusement, les pilotes présents en milieu et queue de peloton sont tous sortis du dernier virage avec une vitesse plus élevée que le groupe de tête, ce qui a provoqué un énorme carambolage lorsque ces retardataires sont arrivés au niveau du groupe composé des leaders.

Un peu comme sur une autoroute, un pilote a ralenti brutalement et les autres arrivant derrière ont dû eux aussi freiner, ce qui a provoqué une réaction en chaîne et un carambolage.

Après cet énorme crash qui n’aura fait aucun blessé, plusieurs pilotes ont estimé que Valtteri Bottas n’avait pas le droit de retenir le peloton comme il l’a fait, mais pourtant, le Finlandais était bien dans son droit comme le prouve la réglementation sportive.

Ce que dit la règle

L’article 39.8 du règlement sportif stipule :

  • Aucun pilote ne peut dépasser une autre voiture sur la piste, y compris la voiture de sécurité, jusqu’à ce qu’il [le leader] passe la ligne [de départ] pour la première fois après le retour de la voiture de sécurité aux stands.

Il est précisé dans l’article 39.14 du règlement sportif de la F1 ce qui suit:

  • Lorsque le directeur de course décide de renvoyer la voiture de sécurité dans la voie des stands, le message « SAFETY CAR IN THIS LAP » sera envoyé à toutes les équipes via le système de messagerie officiel et les feux orange de la voiture seront éteints. Ce sera le signal pour indiquer aux équipes et aux pilotes qu’elle rentrera dans la voie des stands à la fin de ce tour.
  • À ce stade, la première voiture en ligne derrière la voiture de sécurité peut dicter le rythme et, si nécessaire, mettre plus de dix longueurs de voiture derrière.
  • Afin d’éviter tout risque d’accident avant le retour de la voiture de sécurité aux stands, au moment où les feux de la voiture s’éteignent, les pilotes doivent avancer à un rythme qui n’implique aucune accélération ou freinage irréguliers ni aucune autre manœuvre susceptible de mettre en danger d’autres pilotes ou empêcher le redémarrage.
  • Lorsque la voiture de sécurité approche de l’entrée des stands, les panneaux SC seront retirés et, sauf dans le dernier tour de course, à l’approche du leader, les drapeaux jaunes seront retirés et un drapeau vert sera affiché sur la ligne.

Douze pilotes reçoivent un avertissement

Après cet accident, les commissaires de course de la FIA ont donc décidé de blanchir Valtteri Bottas mais ont en revanche donné un avertissement à douze pilotes.

Après une enquête qui aura tout de même duré plusieurs heures, la FIA a conclu que certains pilotes du peloton n’avaient pas eu « une utilisation régulière de l’accélérateur et du frein » entre le dernier virage du circuit et la ligne de départ.

En conséquence, Magnussen, Kvyat, Latifi, Albon, Stroll, Ricciardo, Perez, Norris, Ocon, Russell, Giovinazzi et Sainz écopent tous d’un avertissement, tandis que les commissaires ont jugé que Valtteri Bottas était parfaitement en droit de ralentir jusqu’à la ligne de départ.

Image

 

1 commentaire

1 commentaire

  1. CarlZ

    14 septembre 2020 à 16:52

    « que Valtteri Bottas était parfaitement en droit de ralentir jusqu’à la ligne de départ. » –> il n’a pas ralenti, mais roulé à vitesse constante.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

Saison 2021

Christian Horner, le team principal de l'équipe Red Bull Racing, dit qu'il est peu probable que Lewis Hamilton rejoigne Max Verstappen dans un avenir...

Grand Prix de Russie

L'ingénieur en chef de l'équipe Mercedes ne sait pas si d'autres équipes ont pris la peine de signaler l'erreur de Lewis Hamilton à la...

Grand Prix de Russie

Ce dimanche au Grand Prix de Russie, les mécaniciens de l'équipe Red Bull Racing ont battu leur propre record de la saison à deux...

Grand Prix de l'Eifel (Nürburgring)

L'équipe Alfa Romeo va permettre à Mick Schumacher de faire ses débuts officiels au volant d'une F1 dans le cadre d'un week-end de Grand...

News

Les trois jeunes pilotes de la Ferrari Driver Academy seront en piste ce mercredi à Fiorano au volant d'une monoplace de la saison 2018

Grand Prix de Russie

Pour la première fois depuis le Grand Prix du Mexique 2019, l'équipe McLaren a terminé une course avec aucune de ses monoplaces dans le...

Grand Prix de l'Eifel (Nürburgring)

C'est le Français Romain Grosjean qui devra prêter sa monoplace à Callum Ilott lors de la première séance d'essais libres du Grand Prix de...

Saison 2021

L'actuel directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, ne sait pas encore quel rôle il occupera au sein de l'équipe l'an prochain, mais l'Autrichien dit...

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2020 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.