F1 - Pour Hamilton, Verstappen savait quel serait le résultat
in

Pour Hamilton, Verstappen savait quel serait le résultat

Mise à jour de cet article à 19h00 : Max Verstappen a été jugé responsable de cet accrochage et a écopé d’une pénalité sur la grille de départ du prochain Grand Prix (à lire ici).

La rivalité entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a atteint un autre niveau ce dimanche à Monza lorsque les deux hommes se sont percutés au premier virage à mi-course, la collision les éliminant tous les deux du Grand Prix d’Italie.

Contexte : Max Verstappen s’est arrêté au stand pour chausser des pneus neufs mais son arrêt a été extrêmement long en raison d’un écrou de roue récalcitrant à l’avant droit. En ressortant des stands, le pilote Red Bull a dû cravacher pour rattraper son retard, alors que son rival Lewis Hamilton s’est également arrêté à son tour.

Au moment où Max Verstappen arrivait au premier virage, Lewis Hamilton sortait des stands et les deux hommes se sont retrouvés côte à côte au freinage du premier virage, Hamilton à l’intérieur et le pilote Red Bull à l’extérieur.

Aucun des deux n’a voulu laisser passer l’autre et la Red Bull de Max Verstappen a décollé sur un vibreur couché pour atterrir sur la Mercedes de Lewis Hamilton. La course s’arrêtera là dans le bac à graviers du premier virage pour les deux pilotes.

Interrogé après la course, Lewis Hamilton a déclaré que son rival “savait” quel serait le résultat lorsqu’il entrerait dans le premier virage aux côtés de la Mercedes du septuple champion du monde.

“J’étais devant, j’ai freiné au premier virage et je me suis assuré de laisser la largeur d’une voiture à l’extérieur, mais j’étais devant dans le virage.” a déclaré le Britannique.

“Je pense que Max a percuté le deuxième vibreur [le gendarme couché] – il savait qu’il n’allait pas arriver à prendre ce virage et il m’a percuté. La seule chose que j’ai vu après, c’est qu’il était au dessus de ma voiture.”

Hamilton a indiqué qu’il avait essayé de sortir sa monoplace du bac graviers après le choc, mais voyant qu’il n’y arriverait pas, le Britannique a renoncé et a quitté son cockpit.

“J’espérais juste que la voiture démarre, mais elle était détruite, donc, cela n’aurait fait aucune différence de toute façon.”

Après la collision, Verstappen a déclaré à la radio: “C’est ce qui arrive quand vous ne laissez pas d’espace.”, une déclaration avec laquelle Hamilton n’était pas d’accord.

“C’est exactement le même scénario qui s’est produit au virage 4 [au premier tour du Grand Prix], où j’ai contourné l’extérieur, j’étais exactement dans la même position, mais j’ai cédé la position – et c’est la course.”

Il ne voulait tout simplement pas céder aujourd’hui et il savait que lorsqu’il entrait dans le virage 2 ce qui allait se passer. Il savait qu’il allait partir sur le vibreur, mais il l’a quand même fait… Je ne sais pas vraiment quoi dire d’autre.” a conclu Hamilton.

Au championnat du monde, aucun des deux pilotes n’a marqué de point ce dimanche et c’est donc Max Verstappen qui est toujours leader avec cinq unités d’avance sur le Britannique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires

  1. Je ne crois pas qu’il y eu d’enquête suite à cet incident, fait de course,
    Hamilton était devant et a pris la trajectoire normale, Verstappen est venu le percuter pour le sortir de la piste et il s’est lui même sortie par la même occasion, clairement il n’est pas possible de dépasser dans cette chicane à Monza, Verstappen a pensé que lui pouvait le faire, excès d’orgueil ou simple vengeance suite à Silverstone.Chacun se fera son idée sur ce crash…

F1 - Officiel : Nikita Mazepin doublement pénalisé au Grand Prix d'Italie

Officiel : Nikita Mazepin doublement pénalisé au Grand Prix d’Italie

F1 - Verstappen estime avoir laissé suffisamment de place à Hamilton

Verstappen estime avoir laissé suffisamment de place à Hamilton