daniel ricciardo renault

Daniel Ricciardo frustré de ne pas avoir trouvé l’ouverture sur Magnussen en Hongrie

Quatorzième à l’arrivée du Grand Prix de Hongrie ce dimanche, Daniel Ricciardo espérait mieux, mais l’Australien a buté sur la Haas de Kevin Magnussen.

Dernier sur la grille de départ du Grand Prix de Hongrie en raison d’une pénalité pour un changement de moteur, le pilote Renault Daniel Ricciardo était contraint à l’exploit ce dimanche à Budapest.

Mais le pilote australien a buté sur la Haas pilotée par Kevin Magnussen, qui a montré à l’égard du pilote Renault une défense musclée pour la treizième position. Finalement, Ricciardo n’a pas réussi à doubler le Danois et franchira la ligne d’arrivée à la quatorzième position.

« Cela s’annonçait difficile en partant du fond de grille, mais il y a eu des moments positifs. Nous avons su faire durer les pneus durs avant d’avoir un bon rythme en tendres sur la fin. » explique Ricciardo.

« C’était frustrant de ne pas trouver l’ouverture sur Magnussen. Je me sentais impuissant face à ses mouvements aux freinages. C’est dommage, car nous aurions pu remonter encore plus en fin de course. »

« Il y a toutefois du positif à retenir et la pause estivale nous fera du bien. Nous allons prendre un peu de repos et remettre les compteurs à zéro. Nous sommes dans le même bateau et nous viserons tous mieux en seconde moitié de saison. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

renault hongrie budapest

Un moteur Renault en mode sécurité en Hongrie, et pas de point à l’arrivée

max verstappen

Honda va essayer d’améliorer l’ensemble châssis/moteur pour les prochaines courses