daniel ricciardo renault

Daniel Ricciardo veut prendre le temps pour « digérer »

Le pilote australien Daniel Ricciardo a décroché ce dimanche à Bahreïn son deuxième abandon de l’année au volant de sa Renault en raison d’une défaillance du MGU-K.

Daniel Ricciardo qui s’élançait depuis la dixième position sur la grille de départ, regrette le choix stratégique de son équipe, qui a décidé de n’effectuer qu’un seul arrêt en course.

Selon le pilote Renault, la bonne stratégie aurait été de s’arrêter au moins deux fois ce dimanche à Bahreïn.

« Il s’est passé beaucoup de choses en course. Notre rythme semblait compétitif au début, donc nous nous sommes engagés sur une stratégie à un seul arrêt. » explique Daniel Ricciardo.

« Plus nous avancions dans mon premier relais, plus je sentais que les pneus étaient à la peine. Avec le recul, il aurait été mieux de faire deux arrêts. »

« Vers la fin, je ne pouvais pas trop me défendre face à ceux qui remontaient. J’aurais voulu me battre davantage, mais ce n’était malheureusement pas possible. »

« Puis nous avons eu un problème avec le MGU-K en fin de course. C’était un week-end très animé avec beaucoup de hauts et de bas. Nous allons prendre le temps de tout digérer et revenir plus forts. »

Peu après la course, Daniel Ricciardo a été convoqué chez les commissaires pour ne pas avoir raccroché son volant sur la colonne de direction de sa monoplace lors de son abandon.

Mais après analyse, les commissaires de cours ont décidé de ne pas sanctionner Ricciardo, qui a été obligé de sauter de sa monoplace en raison de l’électricité encore présente dans les batteries de la RS19, obligeant l’Australien à rester loin de sa monoplace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

christian horner red bull racing

Christian Horner : « Pas le rythme pour aller chercher Mercedes et Ferrari »

pierre gasly france

Le Grand Prix de France démarre ce week-end à Disneyland Paris