Daniil Kvyat ne veut plus entendre parler de sa sanction en Chine

19 avril 2019
daniil kvyat gp chine

Après le Grand Prix de Chine où il a reçu une pénalité de la part des commissaires pour un accrochage avec les deux McLaren lors du premier tour, Daniil Kvyat assure qu’il est déjà passé à autre chose désormais.

Le Russe a fait savoir après le Grand Prix de Chine qu’il était en désaccord avec les commissaires concernant sa sanction, mais le pilote Toro Rosso sait que cela ne changera rien et veut donc se concentrer désormais sur le Grand Prix d’Azerbaïdjan à Bakou.

Daniil Kvyat estime que sa monoplace pourrait être compétitive dans les rues de Bakou, et tout comme son coéquipier, le Russe pense que les points seront à se portée le week-end prochain pour la quatrième épreuve de l’année.

« Après la Chine, mon opinion sur la décision de sanction relative à l’incident du premier tour n’a pas changée, mais le débat est terminé et nous devons avancer et regarder maintenant vers Bakou. » explique le Russe.

« Penser à ce qui est arrivé ou en discuter davantage ne ramènera pas ma course. Le côté positif, c’est qu’à Shanghai, les qualifications étaient très satisfaisantes et mon rythme dans la course était très prometteur. Nous devons juste continuer à travailler dur, ne pas être découragés, ne pas abandonner et les résultats vont arriver. »

« Bakou est une très belle piste, car elle présente de nombreux défis, avec un peu de tout et dans l’ensemble, c’est amusant de piloter là-bas. C’est une longue piste, avec une très longue ligne droite et de nombreux virages, ce qui en fait une course passionnante et qui devrait être une bonne occasion pour nous. »

« Le plaisir vient en partie de tous ces murs très proches de la piste, ce qui vous donne une véritable poussée d’adrénaline. C’est une piste avec de nombreuses possibilités de dépassement et la longue ligne droite signifie que vous pouvez doubler d’autres voitures. »

« C’est une piste intéressante, car elle est très exigeante et vous devez courir un peu moins d’appui que vous le feriez normalement sur un circuit urbain. »

« Le freinage est également un défi, il faut donc être au top, en particulier à l’approche du virage 1 à très grande vitesse à la fin de la très longue ligne droite. Vous devez être précis avec les points de freinage. Je vais tout donner! »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.