F1 - Melbourne veut éviter un fiasco à la Djokovic avec la F1
in

Melbourne veut éviter un fiasco à la Djokovic avec la F1

Le directeur général de l’Australian Grand Prix Corporation, Andrew Westacott, est déterminé à éviter une situation telle que celle vécue il y a quelques jours avec le joueur de tennis Novak Djokovic lorsque la F1 reviendra à Melbourne cette saison.

La gestion de l’entrée sur le territoire australien du numéro un mondial de tennis, Novak Djokovic, a été vivement critiquée par la communauté internationale ces derniers jours, notamment parce que le Serbe n’est pas vacciné mais pensait avoir une exemption pour pouvoir entrer dans le pays et participer à l’Open d’Australie parce qu’il a été testé positif au Covid en décembre dernier. Cependant, le joueur serbe a été placé en détention et en isolement dans une chambre d’hôtel durant six jours avant d’être finalement expulsé du pays pour défaut de vaccination.

De son côté, Andrew Westacott veut éviter qu’une situation similaire ne se reproduise lorsque la Formule 1 se rendra en Australie en avril prochain pour la troisième manche du championnat 2022 : « C’est une histoire mondiale, et tous les fans de sport et les journalistes sportifs du monde entier peuvent en parler, et par conséquent, l’accent a été mis sur Melbourne et sur le problème. » a-t-il déclaré au journal The Age.

« En raison du résultat de ce problème, il n’a pas été observé favorablement de la même manière que vous obtenez des félicitations à la fin de l’organisation de ces merveilleux tournois. Les événements majeurs sont une arme à double tranchant, et cela se voit dans la tenue et la préparation de grands événements, que ce soit la F1, les Grands Chelems, les tournois majeurs de golf, les jeux du commwealth et les Jeux Olympiques.« 

« Si vous les organisez bien, vous obtenez des tapes dans le dos. Mais si vous les organisez mal et qu’il y a des problèmes, vous êtes jugés au tribunal de l’opinion publique. C’est ce qui s’est passé ici, et c’est aux fans de sport et aux journalistes de dire si nous avons perdu notre lustre. Il ne fait aucun doute que les gens ont porté un jugement et cela a été observé dans de nombreux domaines. Je le sais, parce que nous traitons avec beaucoup de gens à l’échelle mondiale. »

Concernant le Grand Prix d’Australie 2022, Westacott s’attend à ce que tous les pilotes de Formule 1 respectent les règles mises en place dans le pays et qu’ils soient tous vaccinés avant leur arrivée à Melbourne : « Si vous regardez l’annulation de notre événement le 13 mars 2020 et l’organisation du prochain événement qui aura lieu en avril 2022, il y a eu 41 événements organisés dans le monde, et dans chacune de ces juridictions, il y a eu différentes étapes de la pandémie et différentes conditions d’entrée aux frontières. »

« Dans chacun de ces pays, la Formule 1 a été en mesure de fonctionner et de maintenir la continuité des activités. C’est une exigence obligatoire pour le sport et le contingent itinérant d’âtre conforme aux points d’entrée, et ils seront conformes aux points d’entrée en Australie et à Melbourne. » conclut Westacott.

En avril 2022, ce sera la première fois depuis 2019 que la Formule 1 reviendra disputer une course sur le tracé de l’Albert Park de Melbourne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 commentaire

F1 - Alpine F1 prépare la relève avec Oscar Piastri

Alpine F1 prépare la relève avec Oscar Piastri

F1 - Alfa Romeo change de nom et de logo pour 2022

Alfa Romeo change de nom et de logo pour 2022