doublé mercedes à Shanghai

Doublé Mercedes à Shanghai

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Chine au volant de sa Mercedes, le Britannique devance son coéquipier Valtteri Bottas et la Ferrari de Sebastian Vettel.

Derrière, Max Verstappen, Charles Leclerc, Pierre Gasly, Daniel Ricciardo, Sergio Perez, Kimi Raikkonen et Alexander Albon complètent le top dix.

Stratégie hasardeuse chez Ferrari

Alors qu’il avait réussi à doubler son coéquipier dès le départ de la course pour s’emparer de la troisième place, Charles Leclerc a reçu l’ordre de laisser passer la monoplace de Sebastian Vettel quelques tours plus tard.

Le pilote monégasque n’a pas compris pourquoi il devait laisser passer son coéquipier mais s’est tout de même exécuté.

Red Bull, qui observait de près la stratégie de la Scuderia Ferrari, a tenté un endercut avec la monoplace de Max Verstappen sur celle de Charles Leclerc, ce qui a permis au pilote hollandais de s’emparer de la quatrième position du monégasque.

Au final, Charles Leclerc qui jouait un podium ce dimanche, termine ce Grand Prix de Chine 2019 à la cinquième position.

Le point du meilleur tour pour Pierre Gasly

Le pilote Red Bull a chaussé des pneus neufs dans l’avant dernier tour de la course pour aller chercher le point du meilleur tour. Le Français termine le Grand Prix de Chine à la sixième position.

Abandon pour Nico Hulkenberg

Une fois de plus, Renault a subi un abandon cette saison. Le pilote allemand Nico Hulkenberg, qui s’élançait depuis la huitième position sur la grille de départ, a dû abandonner sur problème mécanique.

Les McLaren percutées dès le premier tour

Dès le premier tour de course, les deux pilotes McLaren se sont retrouvés en difficulté aux côtés de la Toro Rosso de Daniil Kvyat.

Le Russe a glissé de l’arrière à la remise des gaz et est allé toucher la McLaren de Carlos Sainz, ce qui a envoyé sa Toro Rosso sur l’autre McLaren pilotée par Lando Norris.

Norris s’est retrouvé sur deux roues et a été obligé de passer par les stands pour changer d’aileron avant. Sainz est lui aussi passé par les stands.

Pour cet incident, Daniil Kvyat a été jugé responsable par les commissaires de course. Le pilote Toro Rosso a donc écopé d’un drive through. Le Russe abandonnera quelques tours plus tard, tout comme Lando Norris d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

alex albon toro rosso

Albon élu pilote du jour en Chine

pierre gasly red bul chine

Pierre Gasly : « Encore beaucoup de choses à améliorer »