F1 - En retard de 49 points, Leclerc croit toujours pouvoir inverser la tendance
in

En retard de 49 points, Leclerc croit toujours pouvoir inverser la tendance

A la veille du Grand Prix de Grande-Bretagne, le pilote Ferrari Charles Leclerc a indiqué qu’il pensait toujours pouvoir inverser la tendance malgré le fait qu’il n’a plus remporté de course depuis le Grand Prix d’Australie au mois d’avril dernier.

Alors que Leclerc menait le classement de 34 points après sa victoire à Melbourne – sa deuxième victoire lors des trois premiers Grands Prix de l’année – une riposte de Red Bull les a vus gagner toutes les courses depuis. Mais lorsqu’on lui a demandé avant le Grand Prix de Grande-Bretagne s’il croyait toujours pouvoir remporter le titre avec Ferrari en 2022, Charles Leclerc a répondu : “Évidemment, nous ne sommes pas dans la meilleure situation avec les dernières courses. Nous poussons toujours à la limite, à la fin, c’est ce que nous devons faire si nous voulons gagner ce championnat.” a déclaré le Monégasque.

“Donc là-dessus, je suis à peu près sûr que l’équipe va pousser à 100 %, je vais pousser à 100 % et tout le monde est extrêmement motivé pour avoir des courses plus propres et avoir le rythme et récupérer les points que nous avons perdus dans les trois dernières courses.”

“Globalement, ça été une période difficile pour l’équipe. Mais je pense que la façon dont nous avons travaillé depuis le début de la saison a été extrêmement bonne, nous n’avons donc pas à changer cela. Mais bien sûr, il y a eu des problèmes de fiabilité que nous devons résoudre le plus rapidement possible, donc là encore, je fais entièrement confiance à l’équipe pour maîtriser ces choses aussi rapidement que possible.”

“Cela prendra du temps. Mais en attendant, nous devons juste nous concentrer sur le travail que nous devons faire sur la piste et encore une fois, je suis très confiant que si nous faisons tout parfaitement sur la piste, nous avons la voiture et nous avons les gens à l’intérieur de l’équipe pour gagner des courses et gagner le championnat, car finalement, c’est le but.”

“Dans les quatre, cinq dernières courses, c’est devenu beaucoup plus difficile”, a-t-il concédé. “Mais ça ne veut pas dire que c’est impossible. J’y crois toujours autant que j’y croyais il y a cinq courses. Ce sera plus difficile, mais tout est possible.”

Charles Leclerc compte sur les quatre prochaines courses du calendrier qui se disputeront toutes en juillet pour inverser la tendance et revenir au contact de son rival Max Verstappen : “C’est évidemment important. Je pense que les quatre prochaines courses seront très importantes, juste avant la trêve estivale ; aller en vacances avec quatre bonnes courses serait formidable.”

“Maintenant, nous devons nous concentrer sur nous-mêmes. Je pense que la performance est là, et si nous avons des week-ends propres, je suis à peu près sûr que les résultats suivront. Mais encore une fois, nous devons juste nous concentrer sur nous-mêmes et le reste viendra.”

Avant le Grand Prix de Grande-Bretagne, Charles Leclerc occupe la troisième place au championnat du monde et accuse un retard de 49 points sur le leader Max Verstappen.

F1 - Vettel au volant d'une Williams de 1992 au carburant neutre

Vettel au volant d’une Williams de 1992 au carburant neutre

F1 - Verstappen ne voit aucune raison de célébrer son avance au championnat

Verstappen ne voit aucune raison de célébrer son avance au championnat