esteban Ocon

Esteban Ocon chez Renault : « J’ai travaillé dans l’ombre, énormément »

Après une année dans l’ombre chez Mercedes, Esteban Ocon est enfin de retour en F1 en tant que titulaire avec l’équipe Renault.

Le Français Esteban Ocon a passé une année entière en tant que réserviste pour l’équipe Mercedes, après avoir perdu son baquet chez Racing Point à la fin de la saison 2018.

Le Normand n’a jamais perdu l’espoir de revenir sur la grille et a travaillé très dur tout au long de la saison 2019 pour le clan Mercedes pour ne pas qu’on l’oublie.

Ce mardi, Esteban Ocon a enfin pu prendre le volant de la Renault RS19 pour sa première journée avec l’équipe Renault lors des tests Pirelli à Abou Dhabi.

« C’est un moment que j’attendais depuis longtemps, oui. Retrouver Renault et l’usine d’Enstone où j’ai grandi, c’est quelque chose d’énorme. » explique Esteban Ocon au Figaro.

« J’avais vraiment hâte de vivre mes premiers jours en jaune après une année 2019 qui n’a pas été facile. Ça été long et dur. Surtout en début de saison où il ne se passait pas grand-chose en termes de discussions pour 2020. »

« J’ai travaillé dans l’ombre, énormément. J’étais tout le temps à l’usine [Mercedes], dans le simulateur ou avec les designers. Au final, je n’ai pas arrêté. »

« On se dit que les gens vont peut-être vous oublier, car vous n’êtes plus sur la scène. Quand on roule en Formule 1, on est tellement concentré sur la performance et les détails qu’on en oublie parfois la chance qu’on a de faire partie de ces 20 pilotes. On s’en souvient dans ces moments difficiles, quand on n’y est plus. »

« Ma famille m’a beaucoup aidé, et je me suis impliqué à 3000% dans mon travail pour Mercedes. J’ai tout fait pour n’avoir aucun regret. Rester à l’usine la nuit, ne pas dormir pendant quatre jours et bouffer du simulateur, c’était parfois dur, mais je me disais que je trouverais une solution si l’équipe était contente de moi. »

« La F1 est un petit monde, je savais qu’on en parlerait. Et le travail a fini par payer, j’ai aujourd’hui un super contrat dans une super équipe. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pierre gasmy zandvoort

Vidéo : Un tour virtuel sur le nouveau tracé de Zandvoort

toto wolff mercedes

Toto Wolff soulagé que la saison 2019 soit terminée