Esteban Ocon : « Nos performances ne sont pas au niveau souhaité »

Parti depuis la voie des stands dimanche au Grand Prix d’Azerbaïdjan après que son équipe ait modifié des réglages de suspension sur sa monoplace alors que le régime du parc fermé était actif, Esteban Ocon a tenté une stratégie audacieuse en course en misant tout sur une éventuelle entrée en piste d’une deuxième voiture de sécurité (la première est entrée en piste au 10e tour).

Le pilote Alpine a choisi de prendre le départ avec les pneus Durs montés sur sa monoplace afin de remonter le plus haut possible dans la hiérarchie et n’effectuer qu’un seul et unique arrêt, mais la deuxième voiture de sécurité tant attendue n’est jamais arrivée et Ocon a dû rentrer au stand dans le dernier tour de course pour effectuer son arrêt obligatoire.

Neuvième au moment où il rentrait au stand, Esteban Ocon – qui s’est fait une belle frayeur en voyant du personnel dans la voie des stands – a finalement franchi la ligne d’arrivée à une lointaine quinzième place, juste derrière son coéquipier Pierre Gasly.

« J’ai tout donné en priant pour que la stratégie fonctionne avec une voiture de sécurité ou un incident en fin de course, mais les choses n’ont pas joué en notre faveur. » a expliqué Ocon dimanche soir à Bakou.

« Nous pouvons être fiers de nos efforts. J’ai attaqué jusqu’au bout en tirant le maximum des pneus durs. Sur la fin, je me suis fait une petite frayeur en voyant des gens se rassembler dans la voie des stands alors que la course n’était pas terminée. Plus de peur que de mal heureusement, mais nous devons nous assurer que cela ne se reproduise plus. »

A Bakou, Alpine a introduit quelques nouveautés sur sa monoplace – dont un nouveau plancher – mais force est de constater que les performances n’étaient pas au rendez-vous en qualifications le samedi comme l’a admis Esteban Ocon qui s’est fait éliminer dès la Q2.

« Nos performances ne sont pas au niveau souhaité et, après ce week-end d’apprentissage, nous avons l’occasion de tout analyser pour revenir plus forts à Miami. Je suis convaincu que nous parviendrons à le faire. »

Ce week-end à Miami, Alpine introduira d’autres nouveautés sur l’A523 sur un circuit demandant un peu plus d’appui qu’à Bakou. Avant cette cinquième manche de l’année, l’écurie du constructeur français occupe la sixième place au championnat du monde avec six points de retard sur McLaren.

2 Comments

  1. Alpine, depuis le début de saison, c’est « Oui pour cette course on a eu des difficultés-pas de chance-tout n’a pas fonctionné comme on le voulais… (rayer la mention inutile…) mais la prochaine course on va y arriver ! »
    A la 23è course ils diront « Oui pour cette saison on a eu des difficultés-pas de chance-tout n’a pas fonctionné comme on le voulais (rayer toujours la mention inutile…) mais la saison prochaine on va y arriver ! ».
    No comment !

  2. Difficile début de saison pour Alpine ! Toutefois Ocon en pneus durs ( C3 je crois ) tient en respect 4 autos quasi toute la course ! Les soucis en EL1 ont gâchés tout le WE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.