F1 - Brawn : "Un bon début" pour les F1 version 2022
in

Brawn : « Un bon début » pour les F1 version 2022

Le manager sportif de la F1, Ross Brawn, a déclaré que le Grand Prix de Bahreïn 2022 représentait un début idéal pour la nouvelle ère des monoplaces de Formule 1, le Britannique estimant que le spectacle offert à Sakhir était encourageant.

Cette année, la Formule 1 a introduit de nouvelles règles techniques visant à rendre les courses plus passionnantes en aidant les pilotes à se suivre de plus près pour qu’ils puissent se dépasser plus facilement. Après la première manche de l’année remportée par le Monégasque Charles Leclerc au volant de sa Ferrari, Ross Brawn considère que les nouvelles règles ont en grande partie atteint leur objectif.

« Et bien, ça a été un bon début, mais ce n’est qu’un échantillon. Nous devons encore voir comment cela fonctionne une fois que les équipes vont commencer à développer les monoplaces, dans quelle direction elles vont aller. » a déclaré Brawn, cité par le site du championnat.

« Mais j’espère que nous avons pu montrer la philosophie, j’espère que nous avons pu montrer qu’il y a une opportunité de faire de bien meilleures voitures de course, et je pense que ce n’est que le début. Lorsque nous commencerons à examiner un peu plus en détail les données de ces voitures, leur comportement, nous pourrons commencer à planifier les prochaines phases d’amélioration de la capacité de course de ces monoplaces. »

« Et ce qui m’a plu – mais c’est anecdotique à cet instant précis – c’est que nous avons eu beaucoup de preuves qu’ils [les pilotes] pouvaient courir côte à côte, ce qui a toujours été une faiblesse avec les anciennes voitures et c’est ce qui n’était pas apprécié. »

Brawn a ajouté que l’introduction des roues 18 pouces cette année en Formule 1 a également joué un rôle important dans l’amélioration du spectacle : « Le mérite revient également à Pirelli, ils ont fait un excellent travail avec les pneus. » insiste le Britannique.

« Et ce que nous n’avons pas vu à mon avis, c’est la nécessité pour les pilotes de lever le pied. l’année dernière, vous pouviez attaquer, mais après un tour ou deux, vous deviez lever le pied, laisser les pneus récupérer, puis attaquer de nouveau. Je ne pense pas que tout était dû aux pneus, je pense que c’était dû aux caractéristiques de la voiture. Donc, c’est un pas en avant avec les pneus, un pas en avant avec la voiture. »

« Vous pouviez soutenir une attaque, vous pouviez soutenir une bataille, ce qui est vraiment encourageant. Il y a encore un peu de dispersion dans le peloton, mais lorsque vous introduisez de nouvelles règlementations, certaines équipes réussissent, d’autres se trompent. Donc, quelques équipes doivent encore déterminer ce qu’elles doivent faire ou ce qu’elles doivent régler, mais dans l’ensemble elles sont satisfaites. »

F1 - Ocon avec les pontons évolués sur l'Alpine à Djeddah

Ocon avec les pontons évolués sur l’Alpine à Djeddah

F1 - Les horaires du GP F1 d'Arabie Saoudite 2022

Les horaires du GP F1 d’Arabie Saoudite 2022