F1 - Kyalami en Afrique du Sud en pole pour accueillir la F1 en 2023
in

Kyalami en Afrique du Sud en pole pour accueillir la F1 en 2023

Le propriétaire du circuit de Kyalami en Afrique du Sud estime que son tracé est en pole position pour accueillir une course de Formule 1 sur le continent africain à partir de 2023.

La Formule 1 – sous la propriété de Liberty Media et sous la direction du PDG de la F1, Stefano Domenicali – a un plan très clair en place pour étendre le calendrier de la catégorie reine à partir de 2023 et s’implanter sur de nouveaux marchés, dont l’Afrique, qui n’a plus accueilli la F1 depuis le Grand Prix d’Afrique du Sud 1993.

Le tracé de Kyalami n’est pas le seul endroit qui pourrait accueillir la F1 en Afrique du Sud, avec des circuits urbains à Cape Town, Durban ou encore Elgin, mais Kyalami semble tout de même en pole position de part ses infrastructures et le peu de travaux nécessaires pour obtenir le fameux Grade 1 de la FIA, sésame indispensable pour pouvoir accueillir une course de Formule 1.

Le propriétaire du circuit de Kyalami, Toby Venter, a déclaré à ce sujet qu’il s’attendait à une visite de la FIA, la piste ayant déjà un Grade 2 et n’a besoin que de quelques améliorations pour passer en Grade 1 : « Nous voulons avoir une course en Afrique, et nous voulons que quelqu’un paie pour cela. Si l’argent est là, la course aura lieu.«  insiste Venter dans les colonnes de Wheels24.

« Si la Formule 1 veut désespérément courir en Afrique, même sans argent, nous avons la piste. La chose la plus importante est que c’est aussi plus sûr qu’un circuit urbain. »

« La FIA devrait venir pour une inspection, et elle demandera des améliorations comme l’installation des barrières de haute technologie. Nous devrons également travailler sur d’autres zones de dégagement et rendre les choses plus sûres ici et là. »

La semaine dernière, la F1 a publié le calendrier pour la saison 2022 composé de 23 week-ends de Grands Prix, un record pour la catégorie. Le PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali, pense que la F1 a besoin de se réinventer, notamment en se rendant vers de nouvelles destinations, l’Italien ayant indiqué que « d’autres bonnes nouvelles » arriveraient bientôt.

« Concernant l’avenir au-delà de 2022, il y aura bientôt d’autres bonnes nouvelles, que je ne veux pas gâcher en disant maintenant. Nous allons dans la bonne direction et avons atteint un point où nous pouvons choisir où la F1 ira à l’avenir. » a déclaré Domenicali.

« Nous avons tellement de demandes pour accueillir un Grand Prix. Cela montre que notre plateforme est attrayante et que de plus en plus de gouvernements y voient une opportunité de développer leurs entreprises, leur économie locale et la sensibilisation de leur communauté. Des temps passionnants à venir.« 

Un retour de la Formule 1 sur le continent africain en 2023 semble désormais acquis, d’autant que le seul pilote noir de la grille, le Britannique Lewis Hamilton, milite depuis de nombreuses années pour que la catégorie reine dispute une course en Afrique.

« Pour le moment, la F1 se rend dans des pays, mais ne laisse pas grand-chose derrière. » a déclaré le septuple champion du monde.

« La Formule 1 doit devenir un sport qui se rend dans des endroits et qui laisse quelque chose qui peut vraiment aider les communautés. Je pense que nous devons accorder plus d’attention à l’Afrique et mettre en valeur l’endroit précieux qu’il est. C’est l’endroit le plus important où nous devons aller. Nous devons aller là où ce n’est pas seulement une question d’argent mais de personnes, et jusqu’à présent, ce n’est pas toujours le cas, donc, c’est quelque chose que je réclame. »

Une annonce indiquant le retour de la catégorie reine sur le continent africain à partir de la saison 2023 devrait être faite dans les prochains mois, voire les prochaines semaines.

F1 - Ricciardo excité à l'idée de piloter la NASCAR de Dale Earnhardt

Ricciardo excité à l’idée de piloter la NASCAR de Dale Earnhardt

F1 - Plus de 20 000 kms parcourus pour les 18 pouces Pirelli en essais

Plus de 20 000 kms parcourus pour les 18 pouces Pirelli en essais