Le pilote Ferrari Charles Leclerc au Grand Prix d'Abou Dhabi

Charles Leclerc : « Une saison positive pour moi »

F1 – Charles Leclerc a admis qu’il n’aurait jamais imaginé connaître une si bonne première saison avec la Scuderia Ferrari.

Le pilote monégasque, qui a rejoint l’équipe Ferrari cette année pour sa seconde saison en F1, a terminé la campagne 2019 à la quatrième position au championnat pilotes.

« Je n’aurais jamais imaginé ma première saison avec Ferrari comme ça. Pour ce qui est de la satisfaction, en tant que pilote, il est bon d’avoir eu la chance de terminer l’année avec quelques pole positions et quelques victoires dans le sac. » a déclaré Charles Leclerc après la dernière course de la saison 2019 de F1 à Abou Dhabi.

« D’autre part, vous vous efforcez toujours de faire davantage et vous pouvez toujours faire mieux. Globalement, je pense que la saison a été positive pour moi. J’ai beaucoup appris et je suis reconnaissant à toute l’équipe pour son soutien et son travail acharné. »

« Ce n’était pas une course facile aujourd’hui. À partir de la troisième position sur la grille, je savais que je devrais gagner pour retrouver la troisième place du championnat des pilotes, alors j’ai tout donné. »

« Malheureusement, cela n’a pas fonctionné aujourd’hui. Nous devrons passer un peu de temps à travailler sur notre rythme de course cet hiver. Nous avons été très forts en qualifications cette année, mais nous pouvons encore améliorer notre performance sur les longs relais. »

F1 - le pilote ferrari charles leclerc au grand prix d'abou dhabi 2019

« Quoi qu’il en soit, c’est agréable de terminer la saison avec un podium et d’avoir du temps libre maintenant. Je suis sûr qu’au bout de quelques jours, tout ce à quoi je pourrais penser sera de revenir en course et j’ai déjà hâte d’être de retour à Melbourne. »

Ferrari à l’amende à Abou Dhabi

Après l’arrivée de la course, les commissaires sportifs de la FIA ont infligé une lourde amende de 50 000 euros à la Scuderia Ferrari pour une infraction à une directive technique.

Selon le délégué technique de la FIA, Jo Bauer, il existait une « différence significative entre la déclaration de l’équipe et la quantité de carburant à l’intérieur de la voiture » de Charles Leclerc avant le départ du Grand Prix d’Abou Dhabi.

Les commissaires de course de la FIA ont constaté une différence de plus de 4 kilos (4,88 kilos)  entre ce qui a été déclaré par Ferrari avant la course et ce qui a été contrôlé par les commissaires eux-mêmes.

Par conséquent, les commissaires ont décidé d’infliger une lourde amende de 50 000 euros à la Scuderia Ferrari pour cette infraction. Charles Leclerc pour sa part conserve son podium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

scuderia ferrari

Officiel : 50 000 euros d’amende pour Ferrari

pietro fittipladi

Pietro Fittipaldi en piste avec Haas aux essais Pirelli