pdg-f1-2022
in

Le PDG de la F1 prédit un championnat très serré et le retour de Mercedes

Après les neuf premières manches de la saison 2022, Max Verstappen est le leader avec 46 points marqués devant son coéquipier Sergio Perez. Mais Stefano Domenicali, PDG de la F1, estime que rien n’est encore décidé et que le championnat promet d’être très serré d’ici la fin de l’année.

Le pilote Red Bull Max Verstappen a remporté le Grand Prix du Canada dimanche dernier pour porter à six ses victoires pour la saison, soit le triple du pilote Ferrari Charles Leclerc pourtant en tête du championnat avec plus de 40 points d’avance sur Verstappen il y a encore quelques courses de cela. Si la situation s’est largement inversée au cours des dernières semaines, le patron de la catégorie reine estime pour sa part qu’il serait très prématuré de considérer que Max Verstappen et Red Bull ont dores et déjà plié les deux championnats.

“Si vous vous souvenez, les commentaires de Max Verstappen après les trois premières courses étaient que le match était terminé parce que Ferrari menait d’environ 40 points. Désormais c’est l’inverse, car Max mène le championnat de 46 points.” a déclaré Stefano Domenicali au Evening Standard.

“Je dirais que nous devons être prudents parce que le championnat est très long et il va y avoir beaucoup de hauts et de bas. Il est trop tôt pour dire que le championnat est terminé, et je dis ça non pas parce que je l’espère, mais bien parce que je le crois. Nous n’en sommes qu’au tiers de la saison. Il y a encore beaucoup de courses et je suis sûr que le championnat sera serré.”

“Leclerc est en pleine forme et Ferrari est très proche.” poursuit le PDG de la Formule 1. “Je vois aussi des signes que Mercedes devient plus rapide, donc le scénario pour le championnat est serré.”

Concernant la forme de Mercedes justement, Domenicali reste persuadé que l’équipe du constructeur allemand va très rapidement revenir dans le match : “Tout dépendra de la façon dont les voitures s’adaptent aux circuits et comment, avec ce plafond budgétaire, les équipes introduiront les évolutions sur les voitures. C’est la beauté de la situation dans laquelle nous nous trouvons.”

“Bien-sûr, Mercedes va être plus proche, car c’est une équipe incroyable avec tous les titres remportés dans le passé – huit d’affilée. Ils vont être là, ils n’abandonneront pas et cela aidera à ce que la situation soit un peu plus mélangée.” conclut l’Italien.

A lire aussi   Nico Hülkenberg emballé par le spectacle offert en F1 en 2022

Avant le Grand Prix de Grande-Bretagne qui se disputera du 1er au 3 juillet sur le circuit de Silverstone, l’équipe Mercedes occupe la troisième place au championnat du monde des constructeurs avec 40 points de retard sur la Scuderia Ferrari et 116 points de retard sur Red Bull Racing.

lewis-hamilton-toto-wolff

Toto Wolff : “Trop tôt” pour parler de 2024 avec Hamilton

lewis-hamilton-f1

Lewis Hamilton “dégoûté” par la décision de la Cour Suprême aux USA