gp monaco TF1 direct gratuit

Monaco n’avait « pas d’autre choix » que d’annuler son GP de F1 en 2020

Le Président de l’Automobile Club de Monaco est revenu en détail sur la décision d’annuler le Grand Prix de Monaco 2020 suite à la pandémie de coronavirus.

Il y a quelques semaines, la F1 annonçait officiellement le report du Grand Prix de Monaco 2020 en raison de l’épidémie de coronavirus. Mais dans la foulée de cette annonce, les organisateurs de l’épreuve ont annoncé l’annulation pure et simple de la course pour cette année.

Ce sera la première fois depuis 1955 que le Grand Prix de Monaco, joyaux du calendrier de la F1, n’aura pas lieu, et c’est surtout pour des raisons évidentes de logistique que l’épreuve monégasque a été annulée par les organisateurs.

« Tout était en place, la construction du circuit avait commencé et nous avions déjà vendu plus de 80% des billets. Malheureusement, il était devenu impossible de se battre contre une épidémie qui gagnait du terrain. » explique Michel Boeri, président de l’Automobile Club de Monaco.

« Comme la FIA et la Formule 1 annonçaient que les événement du mois de mai ne pourraient pas avoir lieu, nous n’avions pas d’autre choix. »

« Une telle décision ne pouvait pas être prise à la légère et après une analyse précise de la crise à travers le monde, c’est avec beaucoup de tristesse que le conseil d’administration de l’ACM a pris la décision d’annuler la 78ème édition du Grand Prix de Monaco de Formule 1 et le 12ème Grand Prix de Monaco historique. »

Lorsqu’on lui demande pourquoi l’ACM a préféré annuler et pas reprogrammer le Grand Prix de Monaco, Michel Boeri explique qu’une reprogrammation de l’épreuve monégasque n’était tout simplement pas possible.

« Ce n’était pas réaliste. Demander aux 1500 volontaires de changer leur disponibilité de mai à août, ou aux entreprises, dont certaines sont loin d’ici, de revenir et de construire le circuit plus tard? C’était impossible. Nous étions coincés. »

« De plus, nous ne sommes pas les seuls en Principauté de Monaco: il y a tellement d’événements entre août et octobre, on ne peut pas se chevaucher, surtout quand on sait qu’il nous faut 45 jours pour construire le circuit et 25 pour déconstruire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…