F1 - Le PDG de la F1 étonné du manque d’intérêt de l'Allemagne
in

Le PDG de la F1 étonné du manque d’intérêt de l’Allemagne

Le PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali, a beaucoup de mal à croire que l’Allemagne soit si peu intéressée à accueillir un Grand Prix de Formule 1.

Autrefois rendez-vous incontournable du calendrier de la Formule 1 avec deux Grands Prix en alternance à Hockenheim et au Nürburgring, l’Allemagne a peu à peu tourné le dos à la Formule 1 et a été absente du calendrier en 2015, 2017 ou encore en 2021, alors qu’en 2022 la catégorie reine du sport automobile n’a pas planifié un déplacement dans le pays.

Interrogé sur le sujet pour comprendre pourquoi l’Allemagne n’accueille plus une manche du championnat du monde, le patron de la Formule 1 a déclaré qu’il n’y avait tout simplement pas beaucoup d’intérêt de la part du pays : « Ce qui est très important, c’est que nous devons nous assurer que les Grands Prix traditionnels gardent leur place [au calendrier] et croyez moi, je suis triste et aussi déçu que nous n’ayons pas de Grand Prix en Allemagne pour le moment. » a déclaré Stefano Domenicali à Sport 1.

« Mais malheureusement, je ne vois pas de réel intérêt de la part de l’Allemagne à faire à nouveau partie du calendrier de la Formule 1. C’est dommage et en fait difficile à croire. J’espère que cela changera de nouveau à l’avenir. Nous avons tellement de demandes de partout dans le monde que nous pourrions facilement courir sur 30 circuits différents et voir que personne en Allemagne ne se manifeste est regrettable. »

La dernière fois que la Formule 1 a posé ses valises en Allemagne fut en 2020 pour le Grand Prix de l’Eiffel sur le tracé du Nürburgring.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 commentaires

  1. l’Allemagne est devenue en quelques années le paus le plus au nord du moyen orient après avoir été une province de Turquie.

    Il n’y a pas que les mentalités qui changent, les habitants changent aussi. Il n’existe aucun intérêt pour un grand prix de Kaboul non plus.

    Vice expliquant cela.

F1 - Le président de la FIA ne croit pas à un retrait d'Hamilton

Le président de la FIA ne croit pas à un retrait d’Hamilton

F1 - La F1 veut cesser la culture du secret sur les moteurs

La F1 veut cesser la culture du secret sur les moteurs