fernando-alonso-alpine-f1
Fernando Alonso (ESP) Alpine F1 Team on the grid. Canadian Grand Prix, Sunday 19th June 2022. Montreal, Canada.
in

De la Rosa : “Alonso a choisi le meilleur projet, pas l’argent”

L’ancien pilote de F1 espagnol Pedro de la Rosa considère que l’arrivée de Fernando Alonso chez Aston Martin est motivée par son esprit de compétition, pas par l’argent.

Fernando Alonso a annoncé la semaine dernière qu’il quitterait l’équipe Alpine à la fin de la saison 2022 pour rejoindre Aston Martin dans le cadre d’un contrat pluriannuel avec l’écurie du constructeur britannique et en remplacement direct du quadruple champion du monde Sebastian Vettel, qui prendra sa retraite à la fin de l’année.

La décision d’Alonso de rejoindre Aston Martin en a surpris plus d’un dans le paddock, d’autant que les performances actuelles de l’équipe britannique sont en deçà de celles de l’écurie française.

Pedro de la Rosa considère que la décision surprenante de son compatriote Fernando Alonso de rejoindre Aston Martin est la preuve de sa conviction que l’équipe est sur une tendance à la hausse mais que cette décision du double champion du monde n’est pas motivée par un intérêt pécuniaire.

Lawrence Stroll a effectivement investi des sommes importantes dans le projet Aston Martin et De la Rosa pense qu’Alonso a fait ce choix en se fondant sur la confiance dans l’évolution du projet à long terme.

Le plus important pour un pilote est de se lancer dans un projet qui soit gagnant, tôt ou tard. L’investissement et l’ambition d’Aston Martin le montrent“, a-t-il déclaré à nos confrères de la radio espagnole La Cadena SER.

L’arrivée d’Alonso devrait également se traduire par un renforcement de l’équipe d’ingénierie chez Aston Martin selon l’ancien pilote : “En tant qu’ingénieur, vous choisissez le meilleur projet, pas celui qui vous paiera le mieux. L’arrivée d’Alonso va aussi attirer plus de talents vers un projet ambitieux.”

Le projet de Fernando Alonso “El Plan” depuis son retour en dans la discipline reine du sport automobile en 2021 pour revenir au sommet est toujours valable selon Pedro de la Rosa.

A lire aussi   Alpine F1 perd très gros à Singapour ce dimanche

“‘El Plan’ continue… et le plan, c’est de gagner à nouveau. Finalement, Fernando ne le dira pas, mais il a changé de plan parce que c’est un meilleur plan. J’aime beaucoup cette union, elle va dans le bon sens. Lawrence Stroll est un homme d’affaires prospère, qui a réussi à faire aboutir ses projets malgré les difficultés” a conclu l’Espagnol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

7 commentaires

  1. ……….ils sont 9 aux constructeurs ! il faudra bien mini 3 a 4 ans avant que cela fonctionne pour être devant et de plus avec un moteur “client” ce qui n’existe pas ! Fernando aura alors 46 printemps ! cela ne tient pas la route , et si Fernando bagarre pour des places 10 ou 12 en course pendant une ou 2 saisons cela explosera avec le patron Stroll bien avant !

  2. Je suis tout à fait d accord,depuis que Renault a choisi de faire ses moteurs,sans les contraintes clients,qui eux en outre si ils veulent le moteur,doivent adapter leurs f1,à cette base et bon plus l inverse,d ou ce regain de performance.
    L année prochaine Renault sera dans le top3,et je crains le pire pour aston Martin.

  3. Pfff, soyons sérieux un peu : Aston Martin n’a même pas inauguré sa nouvelle usine encore en chantier. Autant dire qu’avant d’en tirer profit et de sortir une fusée capable de gagner, il faudra au moins cinq ans à partir de… 2024.

    Alonso voulait rester trois ans à profiter du système qui le nourrit grassement tant il s’est ennuyé en WEC et au Dakar. Aucune place disponible non plus chez Penske en Indycar. Point barre.

    Si Piquet doit dorénavant se la boucler, on ne devrait même plus interroger cette personne impliquée jusqu’au cou dans le Stepney Gate de 2007.

mattia-binotto-ferrari-f1

Massa : “Binotto doit renverser la vapeur rapidement chez Ferrari”

Singapour

Le circuit de Singapour dans le prochain “Call of Duty”