F1 - Le PDG de la F1 en visite en Afrique du Sud
CIRCUIT DE MONACO, MONACO - MAY 29: Marco Tronchetti Provera, CEO, Pirelli, with Stefano Domenicali, CEO, Formula 1 during the Monaco GP at Circuit de Monaco on Sunday May 29, 2022 in Monte Carlo, Monaco. (Photo by Mark Sutton / LAT Images)
in

Le PDG de la F1 en visite en Afrique du Sud

Le patron de la Formule 1, Stefano Domenicali, est arrivé ce lundi en Afrique du Sud pour des entretiens sur l’éventuel retour du circuit de Kyalami au calendrier des Grands Prix l’année prochaine, pour la première fois depuis 1993.

Un porte-parole de la Formule 1 a confirmé à l’agence de presse Reuters que Stefano Domenicali s’était envolé pour l’Afrique du Sud après le Grand Prix d’Azerbaïdjan disputé ce dimanche à Bakou. L’ancien patron de l’équipe Ferrari, président de la Formule 1 depuis l’année dernière, rencontrera des représentants du circuit au nord de Johannesburg dans l’objectif probable de conclure un accord. L’Afrique est le seul continent habitable sans course de Formule 1 et l’Italien, qui représente les détenteurs de droits commerciaux de Liberty Media, a fait part de son désir de rectifier cela.

Chloe Targett-Adams, directrice de la promotion des courses de Formule 1, a insisté pour sa part la semaine dernière sur le fait que l’Afrique était un objectif stratégique majeur. “C’est le seul continent sur lequel nous ne sommes pas, cela représente une audience importante et nous sommes très désireux d’en apporter davantage dans le monde de la Formule 1“, a-t-elle déclaré. C’est donc tout à fait dans notre ligne de mire.”

L’Afrique du Sud était une manche régulière du championnat jusqu’en 1985, date à laquelle certaines équipes et sponsors avaient alors boycotté la course en raison de l’apartheid et de la ségrégation raciale en place dans le pays. La discipline était ensuite revenue à Kyalami en 1992 et 1993 après la fin de l’apartheid.

Le septuple champion du monde, Lewis Hamilton, a également fait pression ces dernières années pour le retour d’une course sur le continent africain. Les discussions se sont également intensifiées récemment sur le retour de Kyalami sur ce qui serait un calendrier record de 24 courses la saison prochaine, si le Grand Prix de Chine à Shanghai fait son retour après une longue absence due au Covid-19.

La Formule 1 a déjà annoncé une nouvelle course à Las Vegas pour 2023, qui s’ajoutera donc aux manches américaines de Miami et Austin, tandis que le Qatar entame un nouveau cycle de 10 ans après avoir été absent du calendrier de cette année en raison de la Coupe du monde de football. Certaines courses européennes, notamment le Grand Prix de France au Castellet, seraient sur la sellette. Un calendrier provisoire pourrait être publié d’ici la trêve d’août.

pneus-pluie-pirelli-vettel

Pirelli répond aux critiques de Vettel sur son pneu pluie

mercedes-f1-bakou-news

Pour Norris, Mercedes pourrait facilement réduire le marsouinage de sa F1