F1 - Hamilton : "Chaque weekend est un sauvetage"
in

Hamilton : “Chaque weekend est un sauvetage”

Lewis Hamilton a semblé un peu abattu à l’issue des qualifications alors que les deux pilotes Mercedes ont été éliminés en Q2, ce qui n’était pas arrivé depuis 2012.

Alors que Max Verstappen a signé la 75ème pole position de Red Bull, Lewis Hamilton n’a pu obtenir que la 13ème place derrière son coéquipier George Russell qui a fini onzième. C’est la première fois depuis le Grand Prix du Japon en 2012 qu’aucune des deux Mercedes n’atteint la Q3. Le septuple champion du Monde s’est montré lucide au sujet des performances de Mercedes ce vendredi : Ce n’était pas une super séance. Oui, naturellement c’est décevant.”

“Nous venons ici avec optimisme, et vous savez que tout le monde travaille très dur à l’usine et les choses ne se passent pas comme on le voudrait. C’est décevant. Je pense que nous avons sous-performé en tant qu’équipe aujourd’hui.” a déclaré le Britannique.

“Il y a des choses que nous aurions dû faire que nous n’avons pas faites et oui, de toute façon, nous allons travailler aussi dur que possible pour progresser dans le Sprint… Ça va être une course difficile mais j’espère que demain sera meilleur côté météo et qui sait? Peut-être que nous pourrons tirer notre épingle du jeu.”

Les caméras ont surpris une conversation apparemment assez animée entre le pilote et le patron de l’équipe Toto Wolff après les qualifications. Interrogé à ce sujet, Lewis Hamilton a déclaré : Ce sont des trucs internes. Je ne veux pas partager ça, mais nous continuerons à travailler. C’est comme ça.”

“Nous allons tout simplement continuer à travailler dur… Chaque week-end est un sauvetage.” a conclu Lewis Hamilton.

Le pilote britannique a été devancé par son coéquipier George Russell pour la deuxième fois de la saison et ce dernier explique pourquoi les Flèches d’Argent ne pouvaient pas briller dans des conditions glissantes à Imola.

Nous avons toujours un peu de mal à obtenir la bonne température des pneus et nous faisons toujours apparemment un plus grand saut dans le deuxième tour, et nous l’avons également vu en Australie par rapport aux Alpines et aux McLaren, qui s’étaient qualifiés au premier tour ; nous avons dû le faire au troisième tour ou même au cinquième en faisant la séquence consécutive rapide-lent-rapide.”

Ce samedi, les pilotes participeront donc à la deuxième et dernière séance d’essais libres du week-end avant de prendre le départ de la course Sprint dont le résultat déterminera la grille de départ du Grand Prix d’Emilie-Romagne de dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Grille de départ course Sprint à Imola

Grille de départ course Sprint à Imola

tribune-ocon-gp-france-f1

Problème de boîte de vitesses pour Ocon ce vendredi