L’ancien entraîneur de Verstappen révèle son point faible en 2019

max verstappen red bull

L’ancien entraîneur de Max Verstappen a révélé dans quel domaine le pilote Red Bull avait le plus de mal l’an dernier en F1.

Jake Aliker, qui a été l’entraîneur de Max Verstappen entre 2015 et 2020, a révélé que le Néerlandais n’était pas le meilleur des pilotes l’an dernier lorsqu’il s’agissait de positionner correctement sa monoplace lors d’un arrêt au stand.

En F1, on sait à quel point le positionnement de la monoplace est crucial lors d’un arrêt au stand afin de ne faire perdre aucun dixième aux pilotes pendant la course, ce qui pourrait se traduire directement par la perte d’une ou plusieurs positions.

Max Verstappen, bien qu’il soit très talentueux, avait beaucoup de mal l’an dernier avec le positionnement de sa voiture comme le révèle son ancien entraîneur.

« Verstappen n’a jamais été bon pour pratiquer les arrêts au stand lors des séances d’essais libres. J’ai dû travailler avec lui sur le positionnement [de la voiture], car chaque pouce est important pour chaque mécanicien et vous pouvez facilement perdre des dixièmes de seconde. » explique Jake Aliker dans un podcast pour Athletic Evolution.

« En course en revanche, Max était toujours très précis quand il s’agissait de mettre la voiture au bon endroit. Au final, il a fini par être parfait. »

« De plus, Red Bull Racing a été l’équipe la plus rapide en termes d’arrêts au stand ces dernières années. »

Effectivement, malgré cette « faiblesse » cela n’a pas empêché l’équipe Red Bull Racing de détenir le record du pitstop le plus rapide de l’histoire de la F1.

Au Grand Prix du Brésil de l’année dernière, Red Bull Racing a réalisé un arrêt ultra-rapide de 1,82 secondes avec Max Verstappen au volant!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.