F1 - Le point de vue de Lando Norris sur le marsouinage
Lando Norris, McLaren MCL36 entering a corner
in

Le point de vue de Lando Norris sur le marsouinage

Lando Norris a indiqué qu’il n’était pas en accord avec le projet de la FIA d’introduire des changements pour réduire ou éliminer le problème de « marsouinage » qui touche les monoplaces de Formule 1 de cette saison, mais il pense aussi que la sécurité des pilotes est primordiale.

Depuis le début de la saison 2022 de Formule 1, les monoplaces souffrent de rebond dans les lignes droites, un effet secondaire de la nouvelle réglementation sur l’effet de sol. Certains ont appelé la FIA à mettre en œuvre une solution pour améliorer la situation dans un contexte d’inquiétude concernant la santé et la sécurité des pilotes, notamment chez Mercedes. Cependant, d’autres équipes semblent satisfaites du niveau de rebond et considèrent que ce n’est pas un problème majeur pour elles.

Dans sa chronique d’après-course au Daily Telegraph, le pilote McLaren a donné son avis sur cette controverse au sujet du marsouinage : « Je dois admettre que j’étais un peu en conflit à ce sujet. La vérité est que nous ne sommes pas massivement touchés par le marsouinage, donc nous ne poussions pas au changement. Mais la sécurité doit primer.« 

« S’il existe un réel danger que les pilotes subissent des conséquences à long terme sur leur santé à cause du rebond, ou qu’ils perdent leur concentration voire qu’ils se crashent, alors quelque chose doit être fait. Il faut voir les deux côtés » a déclaré le pilote britannique.

« Les deux premières équipes ont clairement fait un bien meilleur travail que quiconque pour interpréter les règles, donc je peux comprendre pourquoi elles sont contre le changement à la mi-saison. »

« En même temps, sans avoir connu la sévérité du marsouinage que connaissent les autres, je ne veux critiquer personne. La sécurité doit passer en premier, et même si cela ne m’affecte peut-être pas maintenant, ces réglementations sont à long terme. »

« Si j’avais un problème dans un an ou deux qui, selon moi, pourrait mettre ma santé en danger, je sais que je voudrais que mes collègues pilotes me soutiennent. » a indiqué le Britannique.

« Ma principale préoccupation est que ce soit juste pour tout le monde – idéalement, tous ces changements devraient être mis en œuvre après la saison – mais inévitablement, cela affectera certains plus que d’autres. »

« Évidemment, nous avons conçu notre voiture dans un sens, avec une certaine philosophie en tête, et cela pourrait faire avancer les choses davantage dans notre direction ou s’en éloigner. Nous verrons. Il y a des gens bien plus intelligents que moi qui sont chargés de le résoudre ! »

Le Grand Prix du Canada a été une déception pour l’équipe McLaren puisqu’elle n’a décroché aucun point ce week-end. Lando Norris n’a fini qu’à la 15ème position. Le pilote britannique a cependant indiqué qu’il en tirerait les leçons et qu’il avait hâte de retourner au Royaume-Uni pour son Grand Prix à domicile.

« Je dois reconnaître mes erreurs, ce fut un week-end difficile pour l’équipe, avec mon coéquipier Daniel Ricciardo également hors des points en 11ème position. Mais nous ferons de notre mieux pour donner aux fans britanniques de quoi les réjouir le week-end prochain. » a conclu Lando Norris.

Marko-Red Bull

Helmut Marko : « La directive FIA n’a pas été réfléchie »

Hamilton mercedes canada

Rosberg : « Hamilton déteste être derrière son coéquipier »