Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix des Pays-Bas

Mattia Binotto : “Juste du gâchis”

Sainz Ferrari Zandvoort

Le patron de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a déclaré que l’arrêt au stand mal géré de Carlos Sainz au Grand Prix des Pays-Bas était “simplement du gâchis”.

Lors de la course à Zandvoort, Carlos Sainz a effectué son premier arrêt au quatorzième tour de course pour chausser des pneus Mediums. Cependant, alors qu’il rentrait dans son stand, seuls trois des pneus étaient prêts et le pilote espagnol a été contraint d’attendre plusieurs secondes avant que son pneu arrière gauche ne soit apporté et fixé. Cet arrêt au stand raté lui a couté une position en piste et après cette bévue, l’Espagnol a connu une course qu’on peut qualifier de difficile et frustrante.

Plus tard dans la course, lors d’un autre arrêt au stand, il a effectué un “unsafe release” c’est-à-dire qu’il est ressorti de son stand de façon dangereuse. Cette manœuvre lui a valu une pénalité de cinq secondes. Il est passé de la cinquième à la huitième place au classement final du Grand Prix des Pays-Bas.

L’arrêt au stand de Carlos a été un vrai gâchis, nous l’avons appelé tard et les pneus n’étaient pas prêts“, a reconnu Mattia Binotto, Team principal de Ferrari auprès de nos confrères de Sky Italia.

Juste du gâchis… Avec Charles, la stratégie aurait peut-être pu être favorisée par une voiture de sécurité, mais celle-ci est arrivée trop tard. C’est dommage, mais il était aussi limité par le manque de rythme.

Je suis désolé pour Carlos, la sortie dangereuse n’était pas de sa faute et il a été pénalisé pour cela. Nous allons également examiner ce qui s’est passé au premier tour [avec Hamilton], peut-être qu’il a eu des dégâts même s’il n’en avait pas l’air, mais il n’avait pas de rythme dès le départ.

L’écart se creuse donc entre Red Bull et Ferrari au championnat constructeurs comme c’est le cas entre Max Verstappen et Charles Leclerc au classement des pilotes. Mattia Binotto affirme que Ferrari ne se concentre plus sur le championnat, l’équipe cherchant plutôt à se sortir de ses problèmes actuels.

Aujourd’hui, nous ne sommes évidemment pas satisfaits“, a-t-il déclaré. “Nous avons eu quelques soucis depuis la Hongrie, où nous n’étions pas assez rapides – et cela s’est encore produit aujourd’hui. Pourquoi? Peut-être un peu de fatigue, peut-être autre chose.”

C’est la troisième course d’affilée où nous ne sommes pas rapides, c’est ce que nous devons comprendre. L’écart au classement s’agrandit, et bien sûr nous ne sommes pas contents – Charles n’en est pas content. Notre objectif n’est pas sur le championnat, mais sur l’amélioration et la compréhension de la perte de performance, en ce moment.

Ce que vous voyez aujourd’hui ne constitue pas une inquiétude pour 2023, cela nous aidera plutôt à éviter d’avoir les mêmes problèmes l’année prochaine. La voiture 2023 sera différente de la voiture 2022. Il est important de comprendre maintenant où nous devons gagner en performance.” a indiqué Mattia Binotto, préférant se tourner vers l’avenir et vers la saison prochaine.

La seizième manche de la saison de F1 2022 se tiendra sur les terres de la Scuderia Ferrari puisqu’il s’agira du Grand Prix d’Italie qui se déroulera à Monza du 9 au 11 septembre.

“Nous allons maintenant à Monza où nous pouvons nous attendre à un accueil chaleureux de nos tifosi. Nous savons que nous pouvons toujours compter sur leur soutien et ce sera formidable de voir enfin les tribunes de l’Autodromo pleines à craquer, après la limitation du nombre de spectateurs l’an dernier à cause du Covid.

Nous ferons tout pour que nos supporters soient fiers de nous, même si nous savons déjà que ce ne sera pas une course facile, compte tenu du niveau de performance de nos concurrents.” a déclaré le patron de Ferrari.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.