Faut-il interdire les communications radio en F1 ?

Le pilote Audi en Formule E, Lucas Di Grassi, aimerait voir une interdiction totale des communications entre les pilotes et leur équipe lors des ePrix de Formule E la saison prochaine.

Le champion 2016/17 de la catégorie électrique estime que toutes les communications en dehors de celles liées à la sécurité devraient être totalement supprimées en course afin de renforcer le défi des pilotes et améliorer le spectacle.

L’opinion de Di Grassi arrive alors que la FIA et la Formule E discutent actuellement des moyens de limiter l’utilisation des radios durant les courses.

« Pourquoi pas simplement couper les communications avec le pilote, et peu importe le nombre de stratèges que vous avez, vous ne pourrez pas dire au pilote quoi faire. » déclare le Brésilien à E-Racing 365

« Je pense que c’est la voie à suivre [stopper les communications radio] car cela dépend davantage du pilote. Vous devez décider de votre propre stratégie, vous devez savoir ce qui se passe et vous devez le découvrir vous-même. »

« Il n’y aurait pas non plus de consignes d’équipe, pas de connerie comme celle-là. Vous allez en course, et c’est tout, vous devez résoudre vos problèmes et je suis totalement en faveur de cela. »

Une telle mesure serait-elle applicable en Formule 1 ? Aurions-nous réellement de plus belles courses en privant les pilotes de communications radio avec leur équipe ? Les pilotes seraient-ils livrés à eux-même en piste ?

Il est impossible de savoir concrètement à quel point l’interdiction d’utiliser la radio améliorerait ou pas le spectacle en F1, mais la question a désormais le mérite d’être posée. Et vous, quand pensez-vous ? Laissez nous votre avis au bas de cet article dans la section commentaires.

4 Comments

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Raikkonen pense que des sanctions plus sévères arrêteraient « la stupidité » en F1

Le Grand Prix du Brésil sera comme une course à domicile pour Gil De Ferran