honda moteur f1 canada

Fernando Alonso se dit heureux de voir les progrès réalisés par Honda

Fernando Alonso se dit heureux de voir à quel point Honda s’est amélioré en termes de compétitivité.

En 2015, Honda a fait son grand retour en F1 en tant que motoriste avec l’équipe McLaren en laçant un programme de grande envergure auquel Fernando Alonso a participé.

Déçu ne pas pouvoir décrocher le titre mondial avec Ferrari, le pilote espagnol a décidé en 2015 de rejoindre le projet très ambitieux de McLaren-Honda, mais après quatre saisons compliquées, le double champion du monde a décidé de se retirer de la catégorie reine du sport automobile.

Très enthousiaste au début du programme, la frustration a petit à petit pris le dessus pour l’Espagnol et les premières critiques en public sur le moteur Honda n’ont pas du tout été appréciées par le motoriste nippon.

On se souviendra longtemps du fameux « GP2 engine » lâché par un Fernando Alonso frustré de se faire doubler en ligne droite au Grand Prix du Japon.

Mais depuis le début de la collaboration entre Honda et Red Bull en 2019, le motoriste nippon a réussi à décrocher deux victoires et cinq podiums en douze courses, ce qui a permis à l’équipe Red Bull de revenir à seulement 44 points de la Scuderia Ferrari au championnat constructeurs.

Interrogé pour connaître son avis sur les performances du moteur Honda cette année, Fernando Alonso se dit heureux de constater à quel point le moteur de la firme nippone est devenu compétitif.

« Ils ont eu de très bonnes améliorations, je suis vraiment heureux de voir que les gars avec lesquels nous avons souffert au début du programme sont maintenant compétitifs. » a déclaré Fernando Alonso.

« Renault aussi [en tant que motoriste]. Je pense que les deux ont fait un bon pas en avant et que cela profitera au sport dans les prochaines années. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

fernando alonso f1 2020

Fernando Alonso : « Qui sait ce que l’avenir nous réserve… »

max verstappen red bull racing

Chrisitan Horner : « La Formule 1 devrait remercier Max et Red Bull »