F1 - Ferrari a développé un tout nouveau moteur pour 2022
ferRARI F1 TEST ABU DHABI - MARTEDI 14/12/2021
in

Ferrari a développé un tout nouveau moteur pour 2022

Le patron de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a déclaré que 2022 représente « une opportunité claire » pour la Scuderia, notamment grâce à l’arrivée de la nouvelle règlementation en Formule 1.

La Formule 1 introduit de nouvelles réglementations techniques en 2022 dans le but de produire des courses plus proches et plus excitantes, dans l’espoir que le peloton sera plus condensé. Ces nouvelles règles seront incontestablement l’occasion pour les équipes de faire un pas en avant considérable par rapport à la concurrence et Ferrari compte bien en tirer partie.

« Nous avons mis beaucoup d’efforts sur 2022, c’était une priorité, c’était pour nous une nécessité. Si nous n’avions pas fait cela, il serait difficile d’avoir une bonne voiture ou une voiture compétitive en 2022. Pour nous, c’était plus une nécessité. Cela nous donne-t-il une pleine confiance ? Non, nous ne pouvons pas être confiants. Nous n’avons aucune référence par rapport aux autres. » a déclaré Mattia Binotto.

« Ce que nous savons, c’est que nous avons mis tous nos efforts. Tout ce que nous avons est le meilleur résultat d’un effort d’équipe. Et c’est important pour nous. Ce qui sera important pour nous l’année prochaine, c’est de continuer à grandir et de continuer à réduire encore l’écart avec les concurrents. La nouvelle réglementation est une opportunité évidente. L’espoir est d’être compétitif et pour moi, être compétitif, c’est être en position de gagner des courses. »

« Est-ce que cela signifie que nous allons pouvoir nous battre pour un championnat? Si je regarde aujourd’hui, l’écart est encore grand. Mais en tant que Ferrari, cela fait partie de notre ADN. Ce qui est important, c’est d’être capable de se battre au moins dans certaines courses pour la pole et pour la victoire. C’est la simple conséquence d’une croissance et d’une amélioration continues. Je serais déçu si nous ne nous sommes pas améliorés [par rapport] à cette année. »

Binotto a également confirmé que l’unité de puissance sera entièrement nouvelle l’an prochain, alors que la partie hybride a déjà été améliorée dès cette saison 2021 avec une introduction réussie en deuxième partie d’année.

« Le groupe motopropulseur [de 2022] est très différent de l’actuel, à l’exception du système hybride. Pour la partie hybride que nous avons introduite en 2021, nous avons anticipé ce qui aurait été la spécification 2022. Il y aura quelques changements sur le système hybride pour 2022 notamment pour la réglementation car il y aura plus de capteurs de la FIA dans tous les systèmes pour une meilleure transparence. Mais le système global est très similaire à celui avec lequel nous avons couru à la fin de la saison. »

« Mais le reste, en particulier sur le moteur à combustion interne, je dois dire que c’est très différent. Nous avons un nouveau carburant, qui est l’éthanol à 10 %, qui a beaucoup changé la combustion. Rien qu’en considérant ce carburant différent, quel que soit le fournisseur, il ne dépend donc pas du fournisseur, mais nous perdons plus ou moins 20 chevaux, ce qui signifie d’une manière ou d’une autre que la combustion elle-même est assez modifiée. »

« Il y avait donc beaucoup d’opportunités de développement sur le groupe motopropulseur et nous l’avons beaucoup changé, notamment dans la conception de la combustion elle-même. Sur le châssis, que pouvons-nous innover ? Je pense que la façon dont nous avons abordé l’exercice était vraiment ouvert d’esprit et lorsque l’on regarde le concept de la voiture, ce qui était possible ou pas – ce ne sont pas seulement les formes extérieures mais tout ce que vous auriez pu faire sous la carrosserie en termes d’agencement, en en termes de conception de la suspension, en termes d’architecture, y compris également l’architecture du moteur. Je pense que l’équipe a fait des innovations importantes et la conception globale que nous formalisons maintenant est assez différente du projet 2021. »

Pour rappel, la Scuderia Ferrari a terminé la saison 2021 à la troisième place au championnat du monde des constructeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 commentaires

F1 - Bottas impressionné par l'éthique de travail de Lewis Hamilton

Bottas impressionné par l’éthique de travail de Lewis Hamilton

F1 - Ocon : "Une très bonne saison pour nous en tant qu'équipe"

Ocon : « Une très bonne saison pour nous en tant qu’équipe »