Ferrari est revenue à une ancienne spécification beaucoup trop tard selon Vettel

22 octobre 2018

La victoire de Kimi Raikkonen pour Ferrari à Austin ce week-end marque le retour de la Scuderia, mais Sebastian Vettel estime que le retour de la performance chez Ferrari est une bonne et une mauvaise nouvelle à la fois.

Face aux récentes difficultés, les ingénieurs de la Scuderia ont décidé de revenir sur une spécification précédente avec la SF71-H, éliminant ainsi plusieurs mois de mises à jour.

Cette décision a été validée par le rythme de la voiture à Austin et confortée par la victoire de Kimi Raikkonen le dimanche.

Avec du recul, Sebastian Vettel admet que le recul technique de la SF71-H est arrivé un peu trop tard dans la saison.

« Cela a pris trop de temps, cela peut-être perçu comme une bonne nouvelle, mais également comme une mauvaise nouvelle. » explique Vettel.

« Si nous devons revenir à une voiture qui était compétitive il y a trois ou quatre mois, alors ce ne peut sûrement pas être une bonne nouvelle si vous y réfléchissez bien. »

« Je pense que pour nous, sur le plan technique, il est important de comprendre ce qui ne va pas. »

Le quadruple champion du monde a déclaré que la Scuderia avait eu du mal à évaluer correctement le niveau de performance de sa voiture par rapport à ses mises à jour.

« Certes, nous avons estimé que la voiture n’était pas aussi forte qu’auparavant, mais si vous ne voyez pas qu’il y a quelque chose qui ne va pas, vous ne savez pas qu’il y a quelque chose qui ne va pas. »

« Je pense que toutes les étapes que nous avons faites semblaient avoir un sens, mais finalement, , elles ne l’ont pas été. »

« Clairement, il y a quelque chose que nous avons manqué, et nous n’avons pas encore compris pourquoi et où l’erreur a réellement pris son essor. Nous avons donc beaucoup de choses à faire et à comprendre, mais je suis sûr que nous ferons le nécessaire pour réussir. »

Des erreurs qui n’aident pas

Les multiples erreurs et incidents de Vettel depuis l’été ont peut-être aggravé les problèmes techniques de l’équipe, ce que l’Allemand n’a pas démenti.

« Je pense que je n’ai aucun problème à admettre les erreurs que j’ai commises. Je pense qu’il y a des choses qui nous sont arrivées qui ne nous ont pas aidés. »

« Mais je pense que le point crucial est que pendant une grande partie de la saison nous n’avions pas la vitesse pour être vraiment là, et puis quand d’autres choses arrivent, ça n’aide pas non plus. »

« Je pense que globalement, nous avons le potentiel. Je pense que nous devons continuer à grandir et à apprendre. Je pense donc qu’il y aura beaucoup de choses pendant l’hiver que nous devrons examiner, nous tous, y compris moi-même. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.