charles leclerc barcelone

Ferrari s’explique à nouveau sur les consignes d’équipe

Au Grand Prix d’Espagne, Ferrari a une nouvelle fois utilisé des consignes d’équipe lorsque la monoplace de Charles Leclerc est devenue menaçante sur celle pilotée par Sebastian Vettel en début de course.

Visiblement plus rapide que Sebastian Vettel, la Scuderia a mis du temps à autoriser Charles Leclerc à dépasser son coéquipier, alors que les deux hommes étaient sur une stratégie différente à ce stade de la course.

Interrogé après la course, le directeur de la Scuderia Ferrari, a expliqué que la prise de décision n’est jamais une chose facile depuis le muret des stands, l’équipe devant d’abord s’assurer que le pilote de derrière possède un rythme suffisant pour s’échapper.

« Aurions-nous dû échanger les positions plus tôt ? Je pense que ce n’est jamais une décision facile. » explique Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari au sujet des consignes d’équipe.

« En tant qu’équipe, nous essayons d’optimiser nos performances et nos résultats. Nous avons déjà échangé les positions par le passé, et nous l’avons encore fait aujourd’hui car les pilotes avaient adopté une stratégie différente à ce stade. »

« Je pense que pour le faire plus tôt vous devez vous assurer que le pilote de derrière a un rythme suffisant, sinon, vous échangez les positions et cela n’apporte rien. »

« Cela peut prendre un peu de temps pour évaluer la situation. D’un autre côté, Charles se battait pour la troisième place avec Verstappen car il avait une stratégie différente avec les pneus durs. Il devait faire un seul arrêt au stand, il était donc important pour lui de ne pas perdre de temps. »

« Nous avons simplement attendu le bon moment, après je ne suis pas sûr que nous aurions dû le faire plus tôt. »

Au final, Charles Leclerc a rendu la place à Sebastian Vettel en fin de course, alors que les deux pilotes Ferrari ont terminé quatrième et cinquième au Grand Prix d’Espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

red bull racing barcelone

Marko : « A chaque fois que l’on fait un pas en avant, Mercedes en fait deux »

lewis hamilton mercedes

Lewis Hamilton conscient que la domination de Mercedes peut nuire à la F1