Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Lewis Hamilton risque une sanction de la FIA

Dans les prochaines heures, le nouveau président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, va se pencher sur le cas de Lewis Hamilton (absent à la cérémonie des prix de la FIA) et celui du directeur de course Michael Masi (après sa décision très controversée au GP d’Abou Dhabi)

Le président nouvellement élu de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a déclaré que Lewis Hamilton peut s’attendre à une sanction s’il est reconnu coupable d’avoir enfreint le règlement sportif de la Formule 1 en n’assistant pas au gala annuel de remise des prix organisé ce jeudi à Paris.

L’article 6.6 du Règlement Sportif de la Formule 1 précise que les trois premiers du championnat doivent assister à la cérémonie de remise des prix organisée par la FIA, mais Lewis Hamilton, avec le patron de Mercedes Toto Wolff, ont choisi de ne pas assister à l’événement de jeudi à Paris à la suite de la finale controversée de la saison 2021 à Abou Dhabi.

Le pilote Mercedes sortant Valtteri Bottas était bien présent pour récupérer son trophée de troisième place, mais a raté la conférence de presse en raison d’un retard de vol, tandis que James Allison [chef du département technique de Mercedes] est venu chercher le trophée des constructeurs pour son équipe. Mohammed Ben Sulayem a succédé à Jean Todt en tant que président de la FIA ce vendredi et lors de sa première conférence de presse dans ses nouvelles fonctions, il a indiqué que la question concernant l’absence de Lewis Hamilton ce jeudi serait évaluée.

Tout d’abord, en tant que pilote, je me sens ému, mais en fin de compte, les règles sont des règles, nous allons donc nous pencher sur la question de savoir si elles ont été enfreintes. Était-il en infraction ? Je dois me renseigner.” a déclaré le nouveau président de la FIA.

Nous devons suivre nos règles, mais en attendant, cela ne nous empêche pas de faire en sorte qu’un champion se sente bien dans ce sport ; c’est facile d’être gentil avec les gens, ce n’est pas cher d’être gentil, et aussi de motiver les gens, mais s’il y a une infraction, il n’y a pas de pardon.”

Ben Sulayem a précisé un plus tard son commentaire, et alors qu’il développait la situation, il a concédé que les règles pourraient être plus claires à l’avenir : “Ce que je voulais dire par violation des règles : il y a des règles, le pardon peut toujours être là, mais les règles sont les règles et nous regardons les règles.”

Je dis toujours des règles ; les humains les ont faites, elles ne sont pas la Bible ou un livre saint, elles peuvent être améliorées et changées par les humains, les règles sont là pour être améliorées. Donc, en fait, je sais que Lewis est vraiment triste de ce qui s’est passé et en un mot, je dirais qu’il est brisé. Mais nous devons regarder s’il y a eu une brèche, je ne peux pas juste – quelques heures après être devenu président – ​​commencer à donner des réponses sans revenir aux faits.”

Concernant une éventuelle sanction pour le directeur de course de la FIA, Michael Masi – qui fait l’objet de beaucoup de critiques depuis dimanche dernier – le président de la FIA a souligné qu’il ne souhaitait prendre aucune décision à la hâte sans enquête approfondie : Nous devrons réellement nous pencher sur la question, je viens juste d’être élu, je vais me pencher sur la question. Demain, j’ai une réunion avec le personnel, demain j’examinerai chaque sujet qui peut être amélioré à la FIA ou s’il y a un problème à ce sujet, mais je ne ferais certainement pas de conclusions et je ne prendrai aucune décision sans en parler avec mon équipe.”

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.