max verstappen red bull

Flavio Briatore donne un petit conseil à Max Verstappen

Flavio Briatore apprécie beaucoup Max Verstappen, mais l’Italien estime que le jeune néerlandais devrait parfois apprendre à « garder la bouche fermée ».

En 2019, Max Verstappen n’a pas hésité à critiquer publiquement la Scuderia Ferrari au sujet des soupçons d’illégalité concernant le moteur de l’équipe italienne.

Après le Grand Prix des Etats-Unis, Max Verstappen a trouvé la coïncidence très troublante lorsque l’équipe de Maranello semblait plus en difficulté en course après l’envoi de plusieurs directives techniques de la part de la FIA.

Le Néerlandais, avec son franc parler qu’on lui connait, avait alors déclaré aux médias : « C’est ce qui arrive lorsqu’on arrête de tricher »

Une critique qui a eu beaucoup de mal à passer chez Ferrari et c’est le directeur de l’équipe, Mattia Binotto lui-même, qui a répondu à Verstappen : « C’est le genre de commentaire qui fait du tort à la F1. Ce n’est pas bon pour la F1 et je pense que tout le monde devrait être un peu plus prudent. » avait déclaré Binotto en réponse au commentaire de Max Verstappen.

Pour Flavio Briatore, bien que Max Verstappen soit un excellent pilote, il devrait apprendre à garder sa langue dans sa poche.

« C’est agréable de le voir chez Red Bull Racing, avec qui il est à l’avant et y restera longtemps. Il est un bon pilote, il fait beaucoup de dépassements et contribue à créer le spectacle en Formule 1. » souligne Flavio Briatore à Autosprint.

« Mais je pense qu’il doit également apprendre à garder la bouche fermée. Sa déclaration au sujet de Ferrari en disant qu’ils trichaient étaient une énorme erreur. Premièrement ce n’était pas à lui de dire de faire de telles déclaration et, ensuite, toute cette histoire était complétement fausse. »

En parallèle, Flavio Briatore a également donné son avis sur le pilote Ferrari Charles Leclerc, qui devrait être le principal rival de Max Verstappen dans les années à venir.

« Je vois Charles comme quelqu’un qui est très solide mentalement. Il est déjà suffisamment mûr pour remporter le titre si Ferrari lui donne la voiture. »

« Les champions sont comme lui et je me réfère à l’époque où Schumacher et Alonso étaient deux jeunes, mais étaient prêts à conquérir le Championnat du Monde. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

romain grosjean

Romain Grosjean : « l’équipe a bien progressé »

pilotes Ferrari

Berger s’attend à un duel « très intéressant » à suivre chez Ferrari en 2020