Mark Webber révèle pourquoi il n’a pas signé avec Ferrari en 2013

L’ancien pilote de Formule 1 Mark Webber a révélé pourquoi il n’avait pas signé de contrat avec la Scuderia Ferrari en 2013.

Le pilote australien Mark Webber, qui a pris sa retraite de la Formule 1 à la fin de la saison 2013, a ensuite rejoint Porsche dans le championnat du monde d’endurance.

Mais Webber, qui avait déjà révélé il y a quelques années avoir failli signer avec Ferrari pour la saison 2013, révèle aujourd’hui que c’est la durée du contrat que Ferrari lui proposait qui a empêché sa signature.

« Très proche. » a répondu Webber sur Channel 4. « Si proche que j’ai dû prendre mon téléphone et appeler le patron de Red Bull Dietrich Mateschitz. »

« Didi a toujours été gentil avec moi et je pensais qu’il était juste de le tenir au courant. Mais finalement, avec Ferrari, nous n’avons pas pu trouver un accord. »

« Je m’étais fixé un délai pour prendre ma décision, et le jeudi avant le Grand Prix du Canada 2012, j’ai pris la décision. Je resterai avec Red Bull une année de plus. »

« J’avais rencontré Stefano [Domenicali, l’ancien chef de Ferrari] à Monaco à ce moment-là, et nous étions presque parvenu à un accord. » 

« J’avais hâte de travailler avec Stefano, mais le problème était la durée du contrat. Je voulais un contrat de deux ans et Ferrari ne voulait m’offrir qu’un contrat d’un an, avec une option pour 2014. »

« La situation n’a pas été facilitée par le fait que Luca Di Montezemolo, qui était alors patron de Ferrari, entretenait alors une relation tendue avec mon directeur, Flavio Briatore. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pneus monaco mercedes

Pirelli dévoile ses choix de pneus pour Monaco

valtteri bottas mercedes

Le meilleur tour en course de Bottas a prouvé l’efficacité des pneus Pirelli