Schumacher avait proposé Vettel à Ferrari dés 2009

Luca Di Montezemolo, l’ancien président de la Scuderia Ferrari, a révélé que Michael Schumacher avait lui-même suggéré à son ancienne équipe de faire signer Sebastian Vettel dés la saison 2009.

Lors de la saison 2009, le pilote Ferrari Felipe Massa s’était gravement blessé au Grand Prix de Hongrie lorsqu’un ressort d’amortisseur de la Brawn pilotée par Rubens Barrichello est venu heurter le casque de Massa.

Le pilote brésilien a alors été transporté en urgence à l’hôpital et n’a pas pu terminer la saison 2009 avec Ferrari, il effectuera son retour la saison suivante.

Pour l’équipe italienne, il fallait alors trouver un pilote remplaçant pour le reste de la saison, c’est alors que Di Montezemolo a pensé à Michael Schumacher, qui ne pilotait plus depuis la fin de la saison 2006.

Mais le septuple champion du monde de Formule 1 n’était pas disponible à ce moment-là en raison d’un accident lors d’un test en moto en Espagne, et bien que l’Allemand a accepté l’offre de Ferrari dans un premier temps, il a dû renoncer en raison de douleurs persistantes aux cervicales.

L’Allemand a alors suggéré au président de Ferrari de signer le jeune Sebastian Vettel, qui était pour lui l’un des meilleurs pilotes de Formule 1.

« Quand Michael a eu son accident [en moto lors d’un test], il ne pouvait pas piloter pour nous. Il m’a donc dit « pourquoi ne prenez-vous pas Vettel ? Il est le meilleur pilote pour moi ». explique Luca Di Montezemolo dans le dernier podcast de la F1.

« Mais nous avions déjà un contrat avec Alonso pour 2010, et honnêtement, je pense qu’il était un peu trop tôt pour placer Vettel dans une Ferrari. »

Sebastian Vettel a finalement signé avec la Scuderia Ferrari quelques années plus tard en 2015, en remplacement de Fernando Alonso, qui a rejoint l’équipe McLaren.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

valtteri bottas melbourne

Les équipes doivent faire confiance aux pilotes pour le meilleur tour en course selon Smedley

Vidéo : Fernando Alonso au volant de la Toyota Hilux du Dakar