Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Le permis à points laisse les pilotes de F1 sceptiques

F1 - Le permis à points laisse les pilotes de F1 sceptiques
SAO PAULO, BRAZIL - NOVEMBER 10: (L-R) Sergio Perez of Mexico and Oracle Red Bull Racing, Carlos Sainz of Spain and Ferrari, Pierre Gasly of France and Scuderia AlphaTauri, Valtteri Bottas of Finland and Alfa Romeo F1 and Alexander Albon of Thailand and Williams attend the Drivers Press Conference during previews ahead of the F1 Grand Prix of Brazil at Autodromo Jose Carlos Pace on November 10, 2022 in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Jared C. Tilton/Getty Images) // Getty Images

Instauré en 2014, le permis à point des pilotes de F1 refait parler de lui depuis quelques jours. En cause, la situation de Pierre Gasly qui est à 2 points d’une suspension de Grand-Prix. Initialement, cette règle avait été introduite en F1 afin d’éviter les comportements dangereux en piste. Après 9 saisons, certains pilotes dénoncent une règle parfois trop sévère et contre-productive.

Sur le principe, la règle est assez simple : en cas de comportement dangereux, les pilotes peuvent se voir pénaliser d’un ou plusieurs points sur leur Superlicence. Si un pilote accumule 12 points de pénalité, il se verra privé du prochain Grand Prix. Enfin, les pilotes doivent attendre un an complet pour retrouver les points perdus. Par exemple, un pilote qui perd 3 points le 1er juillet 2022 les récupérera donc le 1er juillet 2023.

Interrogés au Brésil sur ce mécanisme, plusieurs pilotes ont fait part de leur scepticisme. Lorsque l’on a demandé à Alexander Albon si le système devait être revu, ce dernier a été très clair : « Définitivement. Je suis assez haut placé aussi [6 points sur son permis] et je suis tout à fait d’accord avec Pierre [Gasly].

« Juste pour donner un peu de contexte à cela, je pense que j’ai trois points sur mon permis qui sont dus aux limites de la piste, qui est quelque chose qui n’est pas du tout dangereux. Je ne fais pas de mal à un autre pilote ou à moi-même dans cette situation. »

« Je pense que j’ai deux autres points pour une collision avec Stroll à Djeddah, à la fin de la course. Nous, en tant que pilotes, avons estimé que ce n’était pas ma faute. Donc, il y a beaucoup de points sur mon permis, que je ne pense pas avoir mérité… nous en discutons, je pense qu’il va y avoir un changement. » a déclaré le pilote Williams.

« Donc, je pense, oui, que nous devons faire quelque chose à ce sujet. Et je ne pense pas que l’un d’entre nous soit un pilote dangereux. Mais bien sûr, vous devez punir les pilotes s’ils font des choses dangereuses, mais je pense que beaucoup des points que tout le monde a en ce moment ne sont pas dus à des actions dangereuses » conclut le Thaïlandais.

Le pilote Alfa Roméo Valtteri Bottas a fait écho aux propos de son homologue de chez Williams : « D’après ce que j’ai compris, il y aura des changements à l’avenir, parce que certaines des choses pour lesquelles ces gars ont reçu des points ne sont pas dangereuses. » a déclaré le Finlandais.

« Je pense que les points ne devraient être donnés que lorsque c’est vraiment dangereux et que cela peut vous nuire ou nuire à quelqu’un d’autre sur la piste. Donc, je pense que nous verrons des progrès réalisés. »

Enfin le pilote Red Bull, Sergio Perez, a conclu la discussion en étant sur la même longueur d’onde que ses concurrents: « Ce sera bien pour Pierre [Gasly] de manquer une course ! » a plaisanté le Mexicain.

« Non, je pense vraiment qu’il y a des choses qui ne sont même pas liées au pilotage. Et nous recevons des points [de pénalité] pour cela. Donc je pense que si ce n’est pas lié à un mauvais pilotage ou à des erreurs, il ne devrait pas y avoir de pénalité et ce serait vraiment une mauvaise chose s’il [Galsy] devait manquer une course pour cela. »

A ce jour, aucun pilote n’a encore été suspendu d’un Grand Prix pour avoir atteint les douze points sur sa Superlicence.

Pierre Gasly pour sa part admet être dans une situation délicate, alors que le Français s’apprête à rejoindre l’écurie Alpine en 2023 : « Je ne vais pas mentir, c’est une situation très désagréable et assez délicate. D’une certaine manière, c’est un peu gênant d’être dans une position où je pourrais être banni pour une course après la saison que j’ai faite. » a déclaré Pierre Gasly le week-end dernier au Grand Prix du Brésil.

« Je n’ai pas vraiment l’impression d’avoir été particulièrement dangereux au cours des douze derniers mois, et ce serait certainement une sanction sévère. Mais il y a eu beaucoup de discussions avec la FIA pour essayer de trouver une solution, parce que personnellement, je veux faire toutes les courses et je veux finir la saison de la meilleure façon possible avec AlphaTauri. »

« Je veux faire toutes les courses en 2023 et avoir le maximum de chances de performer pour Alpine. Evidemment, il y a beaucoup en jeu parce que personne ne sait ce qu’il va se passer en 2023. Je pourrais me retrouver avec une voiture incroyable, me battre pour le championnat par exemple. Donc, je ne peux pas prendre le risque d’être banni d’une course et perdre tous mes espoirs de championnat. C’est une situation très délicate. »

« La façon dont le règlement est rédigé est strict pour les pilotes et les sanctions sont trop sévères, même si ce n’est pas toujours lié à une conduite dangereuse. »

« C’est certain que les pénalités ont de grandes répercutions sur les équipes et les pilotes au championnat. J’espère donc que nous aurons plus de discussions et que nous pourrons trouver une solution avant le week-end afin de ne pas nous retrouver dans une situation idiote lorsque je serai banni pour un week-end de course. »

« Ce serait terrible pour moi et certainement pas la façon dont j’ai vu grandir le sport. Je ne pense pas que ce soit la bonne approche. Je ne peux pas aborder la saison prochaine avec seulement deux points et ce risque au dessus de ma tête. Mais en même temps, pour le moment il n’y a pas de solution claire et j’espère qu’il y aura une solution pour 2023. »

A vous de voter…

Et vous, pensez-vous que le système actuel de permis à points doit être modifié ou bien tout simplement supprimé ? Vous pouvez voter via le module ci-dessous et même développer dans la section des commentaires plus bas…


4 Commentaires

4 Comments

  1. Alex

    15 novembre 2022 à 17h26

  2. Alex

    15 novembre 2022 à 12h20

    Avec tout les accrochages qu’à provoqué Verstappen, c’est incroyable que ce dernier es encore ses points, si Gasly avait fait pareil il aurait perdu 2 fois son permis.
    Et encore ce weekend ou le Néerlandais avoue à demi mot « avoir volontairement accroché Hamilton car il se savait moins rapide mais ne voulais pas que LH gagne » ( et qu’il recommencerai s’il avait l’occasion )
    Il ne prend seulement que 5s de pénalité.
    Le permis a points ne sert à rien finalement puisque les privilègies de la FIA sont a 90% épargnés, non sanctionnés de leur fautes volontaires.
    Et de ce fait récidivent..

    • Joey Tribbiani

      15 novembre 2022 à 15h57

      Patience, les splaques sont en mouvement. La FIA se tend compte que Verstappen CDM ne plaît pas suffisamment aux fans et commence à le sanctionner lui et équipe.

      Par contre, c’est Russell qui aura le totem dès 2023 car le bon film (filon) reste toujours la transmission directe de flambeau entre ancienne gloire et nouvelle star. (Cars 3 pour les amateurs de bons nav… films)

      Pas aussi rassembleur que Hamilton mais la Sky et Silverstone continueront de compter les lingots.

  3. Joey Tribbiani

    15 novembre 2022 à 10h47

    Gasly sert de prétexte à du TPMG chez les autres. Sérieusement, quelqu’un aurait contesté ce permis si Verstappen avait eu les points mérités en 2021 et pourquoi pas manqué un gp 2022 ?

    Gasly est impliqué dans de nombreux accrochages de 1er tour en 2021 et est surveillé. Au Mexique, il fallait pleurer à la radio contre Stroll, pas jouer le Max de service en l’emmenant dehors. Le Japon… 251 sous drapeau rouge…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

News F1

Âgé de 35 ans, l'Allemand Nico Hülkenberg fera son grand retour en Formule 1 en 2023 au sein de l'équipe américaine Haas

News F1

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, va désormais s’asseoir avec Mick Schumacher pour discuter de l’avenir du jeune Allemand qui se retrouve...

News F1

Max Verstappen estime que l’erreur de pilotage commise par Charles Leclerc au Grand Prix de France 2022 a été le tournant de la saison...

News F1

Désormais pilote Alpine, le Français Pierre Gasly a dû dire au revoir à sa deuxième famille en quittant l’écurie AlphaTauri avec laquelle il a...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2021 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.