Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Saison 2022

Renault et Ferrari pourraient finalement accepter le gel des moteurs

Le gel du développement des moteurs à partir de 2022 comme demandé par Red Bull pourraient être accepté par Renault et Ferrari finalement

Renault et Ferrari pourraient finalement accepter le gel des moteurs - Le gel du développement des moteurs à partir de 2022 comme demandé par Red Bull pourraient être accepté par Renault et Ferrari finalement

Selon Helmut Marko, le conseiller motorsport de l’équipe Red Bull, les discussions au sujet d’un gel du développement des moteurs à partir de 2022 se poursuivent et vont dans « la bonne direction ».

A la fin de la saison 2021, le constructeur japonais Honda, qui fournit ses moteurs à Red Bull et AlphaTauri, stoppera son programme en Formule 1, ce qui veut dire que ces deux équipes se retrouveront sans moteur à partir de cette date.

L’une des solutions envisagées par Red Bull est de racheter la propriété intellectuelle de Honda pour pouvoir continuer à utiliser son unité de puissance, mais face à la complexité de ces moteurs et au coût que cela engendrerait en termes de développement, l’écurie de Milton Keynes fait pression auprès de la FIA pour qu’un gel du développement moteur soit voté.

Si Mercedes ne serait pas opposée à un gel du développement des moteurs, Ferrari et Renault eux ne semblaient pas disposés à faire plaisir à Red Bull jusqu’à présent, mais les discussions avancent désormais dans la bonne direction selon Helmut Marko.

« Les discussions se poursuivent et elles vont dans la bonne direction. » a expliqué l’Autrichien, cité par AMUS.

« Nous ne pourrons pas utiliser une technologie aussi complexe sans un gel du développement. Il est juste impensable de mettre en place un centre technologique comme celui de Honda à Sakura. »

Renault et Ferrari pourraient donc finalement accepter un gel des moteurs, mais les deux constructeurs souhaitent d’abord terminer leurs travaux concernant l’introduction du carburant E10, qui entrera en vigueur en Formule 1 à partir de 2022 et qui demande aux motoristes d’adapter leur moteur, notamment au niveau de la culasse.

En cas de gel du développement des moteurs, l’argent économisé par les constructeurs pourrait être utilisé pour la conception de nouveaux moteurs « neutres en carbone » avec l’utilisation de carburants synthétiques, mais avec un moteur beaucoup plus simple que les unités de puissance actuelles et qui entrerait alors en vigueur en 2025.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

Grand Prix de Barheïn

Voici la grille de départ du Grand Prix de Bahreïn, quinzième manche de la saison 2020 qui se disputera ce dimanche 29 novembre sur...

Grand Prix de Barheïn

Voici les résultats et le classement de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn disputée ce samedi sur le tracé de...

Grand Prix de Barheïn

Bien qu'il s'élancera depuis la huitième position sur la grille de départ ce dimanche à Bahreîn, le Français Pierre Gasly ne pouvait cacher sa...

Grand Prix de Barheïn

Romain Grosjean ne cache plus sa frustration de rouler au volant d'une monoplace en manque de performance et le Français souhaite juste profiter de...

Grand Prix de Barheïn

La panne mécanique subie par Carlos Sainz ce samedi à Bahreïn pendant les qualifications était bien due à un problème en lien avec le...

Saison 2022

Le constructeur français Renault n'est visiblement pas opposé à un gel du développement des moteurs, mais la firme française estime qu'il est peut-être un...

Grand Prix de Barheïn

Suivez en direct le Grand Prix de Bahreïn 2020, quinzième manche de la saison, qui se dispute ce dimanche 29 novembre sur le tracé...

Grand Prix de Barheïn

Le Grand Prix de Bahreïn, quinzième manche de la saison 2020 de Formule 1, se disputera ce dimanche 29 novembre sous les projecteurs du...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2020 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.