Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1 en direct – les dernières actualités en Formule 1News F1 en direct – les dernières actualités en Formule 1

News F1

Gestes politiques en F1 : “On empêche les pilotes de se faire entendre”

L’Institut de Bahreïn pour les droits et la démocratie, basé à Londres, exhorte l’instance dirigeante à autoriser les pilotes à s’exprimer librement sur des questions politiques.

2022 British Grand Prix, Thursday - Jiri Krenek

Un groupe de défense des droits de l’homme considère que la FIA supprime la liberté d’expression des pilotes avec l’introduction de la nouvelle règle relative aux déclarations politiques.

Au mois de décembre, la FIA confirmait dans la dernière version du Code Sportif International que les déclarations politiques, religieuses et personnelles non approuvées au préalable seraient interdites en F1 à partir de la saison 2023, alors que certains pilotes – en particulier Lewis Hamilton et Sebastian Vettel – ont été très actifs ces dernières années pour sensibiliser le public à certains problèmes sociétaux.

L’Institut de Bahreïn pour les droits et la démocratie (BIRD) basé à Londres a remis en question l’engagement de la FIA en faveur des droits de l’homme. Cet Institut considère en effet que cette nouvelle règle empêche “les pilotes de faire entendre leur voix sur des questions telles que les droits de l’homme et le racisme“.

Annonce, scrollez pour continuer la lecture

Cette décision semble être une réaction contre les pilotes, en particulier Lewis Hamilton, qui ont soulevé leurs inquiétudes concernant les lieux choisis pour les courses de F1, y compris sur les droits de l’homme des pays hôtes, en s’exprimant de manière puissante là où votre propre organisation est restée silencieuse“, a déclaré le directeur de BIRD, Sayed Alwadaei dans une lettre au président de la FIA Mohammed Ben Sulayem, selon l’agence Reuters.

Nous disons à Mohammed Ben Sulayem que cette politique est mauvaise et qu’elle doit être revue immédiatement“, a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’article 12.2.1.o du Code Sportif International stipule que : “Tout manquement aux instructions de la FIA concernant la désignation et la participation des personnes pendant des cérémonies officielles lors d’une compétition comptant pour un championnat de la FIA” sera considéré comme une infraction.

Annonce, scrollez pour continuer la lecture

La nouvelle saison de Formule 1 commencera à Bahreïn le 5 mars 2023 après les tests de pré-saison qui y auront lieu également fin février. Le Moyen-Orient accueillera quatre Grands prix cette année (à Bahreïn, en Arabie saoudite, au Qatar et à Abou Dhabi).

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.