Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de Hongrie

La gestion de la dégradation des pneus est un élément clé sur le Hungaroring

Le circuit du Hungaroring de Budapest peut devenir un véritable terrain de torture pour les monoplaces, les pneus et les pilotes

F1 - La gestion de la dégradation des pneus est un élément clé sur le Hungaroring

Le paddock de la F1 arrive cette semaine en Hongrie pour y disputer la troisième manche de la saison 2020 sur un tracé assez brutal avec les monoplaces et les pilotes.

Surnommé « le tourniquet hongrois », le circuit Hungaroring est très souvent comparé au tracé urbain de Monaco avec des courbes lentes et qui met l’accent sur le grip mécanique des monoplaces en sortie de virage.

En règle générale, en Hongrie, les températures sont les plus élevées de toute la saison. Le manque d’air frais causé par la position de la piste la rend particulièrement difficile pour les pilotes et les monoplaces.

Les pneus quant à eux sont très sollicités, sans possibilité de refroidissement étant donné les 14 courbes presque continues, avec seulement une courte ligne droite.

Pirelli s’attend donc à quelques surprises cette année en Hongrie, d’autant que plusieurs équipes vont arriver à Budapest avec des nouveautés sur les voitures.

« Pour la première fois, le Grand Prix de Hongrie est la troisième course de la saison. Les trois composés nommés et les allocations de set sont les mêmes que lors des deux premières courses, avec des pilotes qui connaissent bien cette piste. » nous explique Mario Isola, le directeur de Pirelli en F1.

« En 2019, Max Verstappen a établi un nouveau record de piste, qui était invaincu depuis 2004: il sera donc très intéressant de voir comment les monoplaces 2020 se comporteront ce week-end, avec les mêmes composés et la même gamme. »

« Le Hungaroring est un circuit très exigeant pour les monoplaces et les pilotes, où une gestion optimale de la température est essentielle et qui nous a par le passé surpris. »

« Il sera intéressant de comprendre si le fait que la Hongrie ne soit que la troisième course de l’année peut affecter l’équilibre sur la piste, avec certaines équipes qui apporteront des développements aux monoplaces juste ce week-end. »

Les données Pirelli pour le GP de Hongrie

F1 - La gestion de la dégradation des pneus est un élément clé sur le Hungaroring

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News F1

Âgé de 35 ans, l'Allemand Nico Hülkenberg fera son grand retour en Formule 1 en 2023 au sein de l'équipe américaine Haas

News F1

Lando Norris explique qu'un problème récurrent de manque d'adhérence à l'avant de la McLaren a probablement compromis les chances de l'équipe de terminer à...

News F1

A partir de la saison 2023, Max Verstappen et Daniel Ricciardo vont de nouveau travailler pour la même équipe, mais les deux hommes ne...

News F1

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, va désormais s’asseoir avec Mick Schumacher pour discuter de l’avenir du jeune Allemand qui se retrouve...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2022 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.