F1 - Pirelli s'attend à un bon niveau d'adhérence à Miami
in

Pirelli s’attend à un bon niveau d’adhérence à Miami

Pour le tout premier Grand Prix de Miami de l’histoire de la Formule 1, Pirelli – le manufacturier unique de la catégorie reine – a joué le sureté avec des gommes de milieu de gamme.

Pour les débuts absolus du très attendu circuit urbain de Miami, Pirelli a choisi les trois composés centraux de sa gamme avec les C2, C3 et C4. C’est aussi la nomination la plus utilisée au cours de la saison ainsi que la plus polyvalente. L’autodrome international de Miami, d’une longueur de 5,41 kilomètres, est construit autour du complexe Hard Rock Stadium de Miami Gardens – le domicile des Dolphins de Miami – et comprend 19 virages, trois lignes droites, des dénivelés et une chicane. Les vitesses maximales attendues devraient atteindre 320 km/h avec une moyenne d’environ 223 km/h.

Étant donné que le onzième site à accueillir un Grand Prix aux États-Unis est une première pour tout le monde, Pirelli a dû s’appuyer sur des données de simulation pour choisir la nomination de gommes ce week-end et les informations en possession de Pirelli indiquent que les composés centraux de la gamme seront les plus adaptés pour affronter les 57 tours de course, avec un asphalte lisse qui offre une bonne adhérence et des forces de travail des pneus moyennes.

« Il y a beaucoup d’attente pour le premier Grand Prix de Miami, qui présente une piste à certains égards similaire à celle de Djeddah, bien qu’il y ait des parties plus lentes et plus techniques que la piste saoudienne : en particulier la section comprise entre les virages 11 et 16. Le reste de la piste, qui tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, est très rapide et met à l’épreuve les pneus montés sur le côté droit de la voiture. » nous explique Mario Isola, directeur de Pirelli en F1.

« Nous nous attendons à l’évolution rapide habituelle de la piste et à une surface lisse avec le nouvel asphalte, mais la piste a été lavée avec des jets d’eau à haute pression, elle devrait donc offrir un bon niveau d’adhérence dès le départ. »

« Comme il s’agit d’une piste rapide, les voitures sont susceptibles d’utiliser une configuration d’appui faible à moyenne, ce qui pourrait générer un certain glissement dans les virages à grande vitesse, en particulier lors de l’utilisation de composés durs. Lorsque nous devons nous attaquer à une nouvelle piste, notre choix a toujours tendance à être un peu prudent, il sera donc intéressant de comparer les simulations avec les données réelles que nous obtiendrons. »

Autres points importants à prendre en compte ce week-end : le tout nouveau tarmac devrait entraîner une forte évolution de la piste, en particulier en début de week-end, avec le Porsche Challenge et la série W comme événements annexes. La météo peut également être imprévisible dans cette partie du globe et à cette période de l’année les températures de l’air avoisinent les 20 degrés mais il y a un risque assez élevé de pluie et de vent sur la côte de la Floride ce week-end.

05-US-Preview-IT

F1 - Vidéo : survol du circuit F1 de Miami en drone

Vidéo : survol du circuit F1 de Miami en drone

F1 - Le directeur de course de la F1, Niels Wittich, bien présent à Miami

Le directeur de course de la F1, Niels Wittich, bien présent à Miami