in

Hamilton juge son partenariat avec Bottas comme le meilleur jamais vu en F1

Lewis Hamilton estime que son partenariat avec Valtteri Bottas au cours des deux dernières saisons est probablement l’un des meilleurs qui a existé en Formule 1.

Le Britannique a remporté deux titres mondiaux depuis que Valtteri Bottas a rejoint l’équipe Mercedes en 2017 en remplacement de Nico Rosberg, avec qui Lewis Hamilton avait développé une relation tendue lors de leurs combats pour le titre entre 2014 et 2016.

Bottas pour sa part a réussi à tenir le rythme de Lewis Hamilton dans la première moitié de saison cette année, mais a légèrement régressé en seconde partie d’année, le Finlandais occupant actuellement la quatrième place au championnat des pilotes.

Invité à commenter le rôle de son coéquipier cette année, Hamilton a répondu  : « Nous nous respectons énormément, je vois à quel point il travaille et il voit à quel point je travaille. » explique le quintuple champion du monde.

« Nous ne jouons pas entre nous pour essayer de nous repousser l’un et l’autre, en fait, nous travaillons ensemble. »

« Il y a certains moments où j’ai compris des petites choses dans mes réglages et je l’appelle, et quelques fois même, je lui dis quelque petits trucs. »

« C’est le plus grand partenariat en termes de respect et de travail d’équipe de la part de pilotes qui ait jamais existé en Formule 1 probablement. »

« Cette année, il a certainement eu des moments où il a joué un rôle fondamental dans nos victoires en course. »

« Cette année, il a très bien débuté, puis il a eu des courses très difficiles. Je pense que Bakou, par exemple, a été un énorme succès pour lui. Il méritait cette victoire, mais il a subi une crevaison. »

« Je suis très reconnaissant en tant que coéquipier, puis pour l’aide qu’il m’a apportée dans la réalisation de ce rêve incroyable [son cinquième titre], donc, un grand merci à lui. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Force India est déterminée à dépasser McLaren au championnat

Raikkonen admet que le titre constructeurs sera difficile à gagner pour Ferrari