lewis-hamilton-mercedes-f1-2022
in

Villeneuve : « Hamilton prend ses distances avec Wolff »

Le champion du monde de Formule 1 1997, Jacques Villeneuve, pense que le silence persistent de Lewis Hamilton est une indication qu’il prend ses distances avec le patron de l’équipe Mercedes, Toto Wolff.

Depuis la très controversée dernière course de la saison 2021 disputée à Abou Dhabi où le septuple champion du monde a vu son rival Max Verstappen décrocher le titre mondial dans le dernier tour du Grand Prix, Lewis Hamilton s’est muré dans le silence et n’a plus été vu ou entendu publiquement. Le Britannique a même brillé par son absence à la cérémonie de remise des prix de la FIA en décembre à Paris, alors que son patron, Toto Wolff, a soulevé des points d’interrogation sur l’avenir de Hamilton dans le sport, malgré la signature d’une prolongation de deux ans avec Mercedes l’année dernière.

Villeneuve pour sa part estime que les commentaires de Wolff pendant et après la course à Abou Dhabi l’année dernière ont porté atteinte à son image, ce qui a conduit Hamilton à s’isoler de l’Autrichien : « J’interprète ce silence comme une façon de prendre ses distances avec Wolff. » a déclaré Jacques Villeneuve à la Gazzetta Dello Sport.

« Vous pouvez perdre avec style, mais au lieu de cela, Toto s’est comporté comme quelqu’un qui joue au Monopoly mais, parce qu’il perd, il renverse tout. Pour moi, Wolff a porté atteinte à son image et Hamilton est sensible à cette question parce qu’il pense à son avenir en Amérique, peut-être à Hollywood. »

Villeneuve pense tout de même que Lewis Hamilton sera bien présent sur la grille en 2022, même si le Canadien estime que le pilote Mercedes est arrivé à un moment de sa carrière où il doit penser à l’après F1 : « Je pense que cela dépendra de la qualité de la nouvelle Mercedes, s’il lui sera facile de gagner ou pas. »

« Lewis est un peu fatigué, il a eu des saisons calmes après la retrait de Nico Rosberg, et il ne veut certainement pas vivre une année comme la dernière. Il pensait qu’il pouvait facilement battre des records et ce n’était pas le cas, et puis quand tu perds un titre comme ça, c’est un peu comme si tu avais un diamant dans la main et qu’ensuite on te l’enlève. Ça fait bien plus mal que si Verstappen avait mené toute la course. »

Lewis Hamilton est sous contrat avec l’équipe Mercedes jusqu’à la fin de la saison 2023. Cette année, le Britannique aura comme coéquipier le jeune George Russell.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

6 commentaires

  1. Plus la F1 avance et moins on a envie de se passionner pour elle !…C’est devenue une usine à gaz que le fans sont comme des poules qui ont trouvé un couteau.!..Au moins avec le WRC on retrouve cette joie de voir des pilotes comme LOEB et OGIER et d’autres se livrer a des beaux duels.C’est ça les vrais sports mécaniques que l’on aime.

max-verstappen-news-f1-2022

La relation entre Verstappen et Red Bull va au-delà d’un simple contrat

gp-australie-f1-2022

Le GP d’Australie a reçu le feu vert du gouvernement pour 2022