crevaison max verstappen

Helmut Marko : « Le Mexique a été la plus grande déception l’an dernier »

Le résultat obtenu au Grand Prix du Mexique en 2019 a été la plus grosse déception de la saison pour l’équipe Red Bull Racing.

A Mexico l’an dernier, l’équipe Red Bull Racing n’a rien pu faire contre les deux Ferrari et les deux Mercedes qui ont monopolisé les quatre premières places à l’arrivée de l’épreuve.

Le week-end avait plutôt bien commencé pourtant pour Red Bull, qui a vu son pilote vedette Max Verstappen décrocher la pole position le samedi en qualifications.

Mais finalement, le pilote néerlandais a été pénalisé par les commissaires de course pour ne pas avoir ralenti sous drapeau jaune [et a peut-être aussi payé son arrogance en conférence de presse]  lorsque Valtteri Bottas est allé percuter le mur dans le dernier virage du circuit en Q3.

Verstappen a donc été contraint de prendre le départ de la course depuis la quatrième position sur la grille et s’est retrouvé très rapidement mêlé à un accrochage avec la Mercedes de Lewis Hamilton au premier virage.

 Le contact entre les deux monoplaces a envoyé la Red Bull du Néerlandais dans l’herbe, ce qui lui a fait perdre quatre positions et l’a obligé à reprendre la piste dans le paquet.

Au cinquième tour de course, Max Verstappen a tenté un dépassement audacieux sur la Mercedes de Valtteri Bottas dans le stadium, mais son pneu arrière droit a touché l’aileron avant de la voiture du Finlandais, provoquant une crevaison sur la Red Bull et obligeant Verstappen à effectuer un tour au ralenti sur trois roues avant de pouvoir rejoindre son stand pour chausser des pneus neufs. Il ressortira bon dernier.

Au terme de cette course agitée pour lui, Max Verstappen ne pourra pas faire mieux qu’une sixième position à l’arrivée, juste derrière son coéquipier Alex Albon.

Pour Helmut Marko, ce Grand Prix du Mexique restera la plus grosse déception de la saison 2019,  alors que l’Autrichien visait les cinq victoires pour Red Bull l’an dernier [l’équipe n’en a décroché que trois].

« Nous aurions pu décrocher cinq victoires, mais finalement, nous n’en avons eu que trois. » déplore Helmut Marko, interrogé par Motorsport-Magazin.

« Nous en sommes satisfaits, mais au Mexique, nous avions de loin la voiture la plus rapide et nous avons dû nous contenter de P5 et P6. C’était la plus grande déception de la saison pour nous. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

voie des stands circuit barcelone

Le circuit de Barcelone modernise ses garages avant les essais hivernaux

horaires gp hongrie 2019

Red Bull n’hésitera pas à porter réclamation en cas d’irrégularité du moteur Ferrari