max verstappen red bull honda

Helmut Marko : « Nous étions vraiment à la limite avec le moteur de Max »

Helmut Marko a reconnu que le moteur Honda monté sur la Red Bull de Max Verstappen ce dimanche en Hongrie était à sa pleine puissance en fin de course.

Ce dimanche à Budapest, Max Verstappen n’avait plus de pneus en fin de course et s’est fait rattraper par la Mercedes de Lewis Hamilton.

Pour contrer son manque de rythme dû à des pneus en fin de vie, Honda a décidé d’octroyer à Verstappen un surplus de puissance moteur pour quatre tours seulement, afin de lui permettre de se défendre lorsque Lewis Hamilton arriverait à son niveau.

Mais malheureusement pour le pilote hollandais, cela n’a pas suffit et Lewis Hamilton s’est assez facilement défait de la Red Bull à trois tours de la fin de course.

« Le moteur était à sa pleine puissance à la fin de la course, tout était à disposition pour Max. » explique Helmut Marko.

« Il aurait peut-être pu faire un tour de plus, mais nous étions vraiment à la limite avec le moteur de Max. Finalement, la seconde place est très belle, même si bien-sûr, nous aurions voulu gagner. »

Après les deux tiers de la course, l’équipe Mercedes a opté pour une stratégie décalée par rapport à Red Bull en stoppant une seconde fois son pilote Lewis Hamilton pour chausser les gommes Médiums sur sa monoplace.

Max Verstappen pour sa part est resté en piste avec des gommes de plus en plus usées, et c’est à cause de cela que le Hollandais a perdu sa première place face à Lewis Hamilton.

« Nous avons pu remarquer à quel point le premier train de pneus s’est détérioré plus rapidement que prévu. » souligne Marko.

« Mais nous ne nous attendions pas à une perte de vitesse aussi soudaine lors du second relais. Au moment de son arrêt au stand [le premier], nous pensions que ses pneus allaient durer jusqu’à la fin. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

romain grosjean fort boyard france 2

Romain Grosjean dans Fort Boyard ce samedi sur France 2

nico hulkenberg renault

Nico Hulkenberg : « Nous devons hausser notre niveau de jeu en seconde partie de saison »