moteur-honda-f1-toro-rosso

Honda confronté à un vrai casse-tête après le crash de Hartley en Espagne

Honda évalue actuellement ses options concernant les composants du moteur monté sur la Toro Rosso de Brendon Hartley après le crash dont a été victime le pilote Néo-Zélandais au Grand Prix d’Espagne.

Le pilote Toro Rosso a été victime d’un énorme crash lors des essais libres 3 du Grand Prix d’Espagne le week-end dernier et Honda a dû changer la boîte de vitesses, l’unité de puissance, ainsi que différents composants sur la monoplace de Hartley.

Hartley a donc utilisé son troisième MGU-H et turbocompresseur de la saison après que Honda ait déjà changé ces composants au Grand Prix d’Australie. Dans ce contexte, Hartley écopera de pénalités sur la grille dés le prochain changement de pièces.

« Nous devons faire quelques choix. Nous allons vérifier l’unité de puissance accidentée, mais il semble qu’il y ait de gros dégâts. » commente le directeur technique de Honda, Toyoharu Tanabe, à Autosport.

« Donc Honda va devoir faire des choix sur l’unité de puissance, et ensuite nous pourrons travailler avec l’équipe sur la façon dont nous pouvons gérer la situation. En outre, nous ne savons pas ce qu’il se passera pour la prochaine course. »

Le problème est que Honda souhaite introduire sa première grande mise à jour pour le Grand Prix du Canada en juin, et étant donné que le motoriste s’efforce d’améliorer ses systèmes de récupération d’énergie, cela signifie qu’il faudra certainement monter un nouveau MGU-H.

Le turbocompresseur est également généralement modifié lors d’une mise à niveau complète du package, ce qui oblige Honda à réfléchir à où et quand Brendon Hartley devrait prendre ses pénalités sur la grille,  l’endroit le plus intéressant étant le Grand Prix de Belgique à Spa, qui offre un maximum de chances pour dépasser.

Reste à savoir si Hartley pourra tenir avec le moteur et les composants montés en Espagne au moins jusqu’à la trêve estivale prévue le 29 juillet en Hongrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

moteur-renault-red-bull

Verstappen : « Renault n’a aucune idée de la façon dont il faut gérer le problème »

Valtteri Bottas termine les essais privés en tête