honda red bull racing f1

Red Bull demande encore plus de puissance à Honda pour le second semestre

Le patron de l’écurie Red Bull Racing, Christian Horner, assure que le motoriste Honda a dépassé toutes les attentes de l’équipe cette année.

Honda a décroché au Grand Prix d’Autriche sa première victoire en F1 depuis son retour en catégorie reine 2015 avec McLaren.

Pour sa première année de collaboration avec Red Bull Racing, le motoriste japonais a déjà décroché une victoire et plusieurs podiums, ce qui prouve les progrès sensationnels effectués en l’espace de deux ans.

« Cette année devrait être une année de transition avec notre nouveau partenaire moteur qui monte en puissance. » explique Christian Horner, le team principal de l’équipe Red Bull Racing.

« Cela a dépassé les attentes internes, parce que nous avons décroché la victoire lors de la neuvième course et avons signé des podiums. »

« En Autriche, ce fut une victoire émouvante pour Honda, parce qu’un certain nombre des membres de leur conseil d’administration étaient sur place et ont commencé à voir leurs investissements porter leurs fruits après ces années douloureuses avec McLaren. »

toyoharu tanabe directeur technique honda
Le directeur technique de Honda en Autriche

Plus de puissance à la rentrée

Pour la seconde partie de la saison, Red Bull Racing demandera à Honda encore plus de puissance, alors que la prochaine mise à jour est programmée aux alentours du Grand Prix d’Italie en septembre.

« La fiabilité a été très bonne, et nous avons toujours nos trois moteurs disponibles [par pilote]. Ils ont seulement introduit de nouveaux moteurs basés sur une augmentation des performances. »

« Nous en demanderons plus au second semestre [pour la Spec 4], et c’est déjà prévu. Maintenant, ils [Honda] ont goûté au succès, et ils ont pu voir les bénéfices que cela apporte. »

« Après les difficultés qu’ils ont connu dès leur retour en F1, cette victoire [en Autriche] a apporté la dynamique dont ils avaient besoin. »

Au championnat du monde des constructeurs, Red Bull Racing occupe la troisième place et n’accuse que 52 points de retard sur la Scuderia Ferrari.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

mercedes pneus pirelli

Pirelli accepte volontiers les critiques quand elles sont constructives

charles leclerc ferrari

Charles Leclerc : « Nous devons travailler sur le rythme de course »