Et si Red Bull Racing dépassait la Scuderia Ferrari avant la pause estivale ?

18 juillet 2019
red bull racing scuderia ferrari
Charles Leclerc et Max Verstappen

Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari, reconnaît que l’équipe Red Bull Racing a fait des progrès spectaculaires depuis le début de l’année.

Au Grand Prix d’Autriche, Max Verstappen s’est imposé au volant de sa Red Bull à moteur Honda devant Ferrari et Mercedes.

Le Hollandais a certes profité des malheurs de Mercedes, dont la voiture souffrait dans la chaleur du Red Bull Ring de Spielberg, mais on ne pourra pas lui enlever le fait qu’il a réussi à battre les deux pilotes Ferrari à la loyale.

A Silverstone le week-end dernier, le pilote Red Bull s’est de nouveau montré bien plus rapide que les deux pilotes Ferrari, même si Charles Leclerc nous a gratifié d’un beau spectacle en défendant sa position de façon musclée sur la piste face aux attaques incessantes de Verstappen.

Après ces deux courses, le patron de Maranello n’a pas d’autres choix que d’admettre que Red Bull est devenue un adversaire redoutable pour Ferrari, alors qu’au championnat du monde des constructeurs, l’équipe de Milton Keynes est revenue à seulement 52 points de la Scuderia Ferrari.

« Red Bull s’est améliorée et si l’on regarde les deux derniers week-ends, ils ont gagné en Autriche, et ils étaient très performants encore ici (Silverstone). » explique Mattia Binotto dans des propos relayés par Auto Hebdo.

« Notre package et le leur sont très proches en matière de compétitivité. Pour nous, c’est une source de motivation supplémentaire pour redoubler d’efforts, nous améliorer, et aller jusqu’aux avant-postes, et c’est décevant de ne pas en avoir été capables en course (à Silverstone). »

Le patron de la Scuderia Ferrari admet que l’équipe a rencontré un manque de corrélation entre ses essais en soufflerie et les données recueillies sur la piste.

« En Autriche, nous avons fait quelques mesures, nous avons essayé de comprendre le problème, ce qui ne va pas avec le fond plat. » reconnaît Binotto.

« Nous avons obtenu des réponses importantes et significatives à partir de ce test, et nous comprenons donc au moins pourquoi cela n’a pas fonctionné. Nous devons désormais progresser, et progresser de façon évidente. »

Red Bull peut-elle dépasser Ferrari avant la pause estivale ?

Au rythme auquel vont les choses, nous sommes en droit de nous interroger sur la capacité de Red Bull à dépasser Ferrari au championnat du monde des constructeurs avant la pause estivale.

Mathématiquement, c’est possible. Mais il est inutile de préciser que la Scuderia Ferrari mettra tout en oeuvre pour que cela n’arrive pas, car ce serait tout simplement catastrophique en termes d’image pour l’écurie italienne que de partir en vacances en ayant perdu son statut de numéro deux face au moteur Honda monté sur les Red Bull.

Les classements constructeurs 2019

[table “50” not found /]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.