ferrari de charles leclerc

Honda va étudier de près la vitesse de la Ferrari au Brésil et à Abou Dhabi

Le directeur technique de Honda affirme qu’il sera en mesure de savoir après la dernière course de l’année si l’envoi de la directive technique par la FIA a eu un effet sur les performances de la Ferrari.

Depuis le Grand Prix des Etats-Unis, les performances de la Ferrari dans les lignes droites ont sensiblement chuté et beaucoup estiment qu’il faut y voir un lien direct avec la directive technique envoyée par la FIA quelques jours plus tôt.

En effet, à la demande de l’équipe Red Bull Racing, la FIA a envoyé une directive technique à toutes les équipes avant le Grand Prix des Etats-Unis afin de leur rappeler qu’il était absolument interdit de contourner les règles concernant la consommation du carburant.

Mais alors que c’est bien l’équipe Red Bull qui a fait cette demande d’éclaircissement auprès de la FIA, Helmut Marko, le conseiller motorsport de Red Bull, a révélé que c’était l’équipe Mercedes qui était à l’origine de cette demande.

« Mercedes avait effectué des recherches dans ce domaine et de notre côté, nous avons eu le courage de faire une demande officielle auprès de la FIA. » a expliqué Helmut Marko à AutoBild.

Depuis l’envoi de cette directive technique, la Scuderia Ferrari n’a pas été en mesure de signer la pole position à Austin, alors que l’équipe italienne restait sur une belle série de six pole positions d’affilée depuis le Grand Prix de Belgique.

Simple hasard ou vrai lien avec la directive technique ? Le fait est que les concurrents de la Scuderia Ferrari n’ont pas manqué de souligner l’étrange coïncidence, dont Max Verstappen, qui a ouvertement accusé la Scuderia Ferrari de triche.

Honda surveille Ferrari de près

De son côté, le directeur technique de Honda, Toyoharu Tanabe, affirme qu’il sera en mesure de savoir [via les données GPS] après la dernière course de la saison à Abou Dhabi si la baisse de performance de Ferrari est directement liée à la directive technique de la FIA.

« Nous avons besoin d’avoir les données du Brésil et d’Abou Dhabi pour le savoir. » souligne Toyoharu Tanabe.

« Nous ne sommes pas capables de séparer l’appui aérodynamique et les performances du moteur, mais l’écart est inférieur par rapport aux courses précédentes. Nous ne savons donc pas si c’est uniquement le moteur ou bien le châssis. »

Ferrari donne des explications

Chez Ferrari, le directeur de la Scuderia, Mattia Binotto, a admis que la SF90 avait perdu de la performance en ligne droite à Austin, mais selon lui, la monoplace de Maranello a égalé ses concurrents dans les courbes.

Mattia Binotto a expliqué que Ferrari avait décidé d’adopter une approche avec davantage d’appui pour le Grand Prix des Etats-Unis, afin de voir comment le rythme de sa monoplace serait affecté, ce qui expliquerait en partie le manque de performance soudain dans les lignes droites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

richard mille haas f1

Richard Mille prolonge son partenariat avec Haas

garage red bull racing

La FIA envoie une nouvelle directive technique avant le GP du Brésil