Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Horner et Wolff veulent croire à l’arrivée d’une femme en F1

A partir de 2023, la F1 Académie permettra à plusieurs femmes de prouver leur talent au volant d’une monoplace pour – peut-être un jour – accéder à la catégorie reine du sport automobile dans l’une des plus grandes équipes

Les patrons des équipes Red Bull et Mercedes, Christian Horner et Toto Wolff, ont apporté tout leur soutien à la F1 Académie, une catégorie réservée aux femmes et qui vise à développer et à préparer les jeunes pilotes féminines à progresser vers des niveaux de compétition plus élevés, notamment la série W, la F3, la F2 et la F1.

La F1 Académie débutera en 2023 et sera composée de cinq équipes, qui seront dirigées par des équipes fortes et des équipes expérimentées de F2 et de F3, chacune engageant 3 voitures pour constituer une grille de 15 voitures. La saison inaugurale comprendra sept épreuves de 3 courses chacune, soit un total de 21 courses, plus quinze jours d’essais officiels.

La voiture utilisée pour la série sera un châssis Tatuus T421. Le moteur turbocompressé, délivrant 165 ch, sera fourni par Autotecnica, et le partenaire mondial de la Formule 1, Pirelli, fournira les pneus, comme ils le font déjà en F3, F2 et F1. La série sera dirigée par Bruno Michel (CEO de Formula Motorsport Limited), qui a les connaissances et l’expérience nécessaires pour diriger avec succès des catégories juniors avec un budget raisonnable et aider les pilotes à se développer.

La Formule 1 subventionnera chaque voiture avec un budget de 150 000 € (2,25 M€ au total), ce qui représente une fraction des coûts habituels dans une série comparable. Les équipes fourniront quant à elles le reste du budget.

Donnant son avis sur cette toute nouvelle série créée par la Formule 1, le patron de l’équipe Red Bull a déclaré : “Je pense que c’est une bonne chose pour la F1 de s’impliquer.” estime Christian Horner.

“C’est formidable de voir de plus en plus de femmes entrer dans le sport et à tous les niveaux, en tant que pilote, designer…nous voyons plus de femmes dans le paddock maintenant, aussi bien dans des fonctions techniques que dans les opérations.”

“Tout est une question d’inclusion, et je pense que c’est génial. Je pense qu’il y a aussi un tel intérêt de la part des jeunes avec un public de jeunes femmes qui suivent la Formule 1 maintenant. Cela poussera encore plus de gens, de filles, à vouloir s’impliquer au niveau local en karting, donc il y aura un plus grand nombre de pilotes qui arriveront, plus d’ingénieurs.”

Toto Wolff et sa femme Susie Wolff

Du côté de chez Mercedes, Toto Wolff, directeur de l’écurie du constructeur allemand, a fait écho aux propos de son homologue de chez Red Bull : “L’initiative lancée par la F1 est très bonne.” a ajouté l’Autrichien.

A lire aussi   Un pilote de F1 a-t-il le dernier mot en matière de stratégie ?

“C’est une initiative importante, avec des voitures plus petites et beaucoup de tests. Espérons que la F1 puisse identifier les jeunes femmes en karting et les pilotes juniors, car il y en a des bonnes [des pilotes] en W Series également [la catégorie 100% féminine de la FIA], qui pourront participer, pourront obtenir beaucoup de temps de piste, puis finalement, les meilleures passeront en F4 et F3.”

“Ce n’est que si nous renforçons la base que nous pourrons amener une femme en F1, mais elle doit être compétitive. Ce sera, je pense, le facteur le plus important.”

L’épouse de Toto Wolff, Susie Wolff, reste la dernière femme à avoir participé à un week-end de course en Formule 1. La Britannique a piloté pour l’équipe Williams lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne en 2014.

Offrir plus de chances aux femmes d’accéder à la F1

La F1 Académie a été créée pour maximiser les opportunités et le potentiel des jeunes pilotes féminines à atteindre le plus haut niveau du sport automobile. Elle fournira aux jeunes talents actuellement en karting ou autre catégories junior un accès au niveau fondamental d’expérience nécessaire avant de courir en F3 et de rejoindre la pyramide menant à la Formule 1.

Lors des évaluations des obstacles auxquels sont confrontées les jeunes pilotes féminines pour entrer dans la pyramide F1, il est devenu clair qu’elles n’ont pas la même expérience que leurs homologues masculins du même âge.

L’objectif de l’Académie est donc de combler cette lacune et de leur offrir un accès à plus de temps de piste, de courses et d’essais. Elles grandiront également en travaillant avec des équipes professionnelles, réputées dans le sport automobile pour former les jeunes pilotes, et qui les aideront à développer les indispensables préparations techniques, physiques et mentales.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.