Il faudra s’habituer à voir McLaren aux avant-postes insiste Norris

mclaren lando norris
Les pilotes McLaren après l'arrivée du GP d'Emilie-Romagne

Lando Norris estime qu’il va falloir s’habituer désormais à voir des McLaren aux avant-postes pour le reste de la saison après que le Britannique ait terminé deuxième au Grand Prix d’Emilie-Romagne ce dimanche à Imola, seulement sept dixièmes derrière le vainqueur Max Verstappen.

A peine quinze jours après avoir remporté sa première victoire en Formule 1 à Miami, le pilote McLaren Lando Norris a bien failli remporter une deuxième course consécutive ce dimanche à Imola où il a franchi la ligne d’arrivée collé au diffuseur de la Red Bull de Max Verstappen, les deux hommes étant séparés de seulement sept dixièmes après 63 tours.

Les progrès de l’équipe McLaren ont été spectaculaires sur une période de douze mois et l’écurie britannique peut désormais se battre à armes égales avec Ferrari et Red Bull à l’avant de la grille, un état de fait auquel il faudra s’habituer selon Lando Norris.

« Je pense que nous sommes désormais à un point où nous pouvons dire avec plaisir que nous sommes dans la position de Ferrari et Red Bull. » a déclaré Lando Norris ce dimanche soir à Imola.

« C’est à cela qu’il faut s’habituer. L’équipe fait du bon travail. Je pense que nous faisons tous du très bon travail. Les affaires continuent donc comme d’habitude. Nous nous concentrons sur les mêmes choses, c’est juste que maintenant nous nous battons pour la première ou la deuxième place. »

« C’est quand même surprenant de dire que c’est frustrant de ne pas gagner. Mais après le week-end dernier et les améliorations que nous avons apportées, c’est ce à quoi nous devrions commencer à nous attendre. »

Le Britannique estime qu’avec « un ou deux tours de plus » il aurait certainement pu dépasser Max Verstappen en fin de course ce dimanche à Imola : « Cela me fait mal de dire qu’il aurait suffit d’un ou deux tours de plus et je pense que je l’aurais eu. C’est dur, c’est dommage. Je me suis battu jusqu’au tout dernier tour. » a-t-il ajouté.

« Nous avons juste perdu un peu trop face à Max au début. Il était bien meilleur dans le premier relais et évidemment dans le deuxième relais, nous étions plus forts, mais oui, c’était juste une première mi-temps difficile et une bien meilleure seconde mi-temps. Un ou deux tours de plus auraient été magnifiques. »

Après le Grand Prix d’Emilie-Romagne, Lando Norris occupe la quatrième place au championnat du monde des pilotes à six points du Mexicain Sergio Perez. Au classement des constructeurs, McLaren est troisième à 58 points de la Scuderia Ferrari. 

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.