Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix du Brésil

Jenson Button veut connaître les raisons qui ont forcé Verstappen à désobéir

F1 - Jenson Button veut connaître les raisons qui ont forcé Verstappen à désobéir
SAO PAULO, BRAZIL - NOVEMBER 13: Max Verstappen of the Netherlands and Oracle Red Bull Racing walks to the grid prior to the F1 Grand Prix of Brazil at Autodromo Jose Carlos Pace on November 13, 2022 in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Mark Thompson/Getty Images)

Le champion du monde 2009, Jenson Button, aimerait (comme beaucoup de monde) connaître les raisons pour lesquelles Max Verstappen n’a pas voulu laisser passer son coéquipier dimanche dernier au Grand Prix du Brésil.

Au Grand Prix du Brésil, Max Verstappen a dépassé son coéquipier Sergio Perez en course, le Néerlandais ayant l’avantage avec des pneus plus frais sur le Mexicain. Mais alors que Verstappen n’arrivait pas à rattraper l’Alpine de Fernando Alonso qui occupait la cinquième place.

A ce moment-là, son équipe lui a alors demandé de laisser repasser son coéquipier Sergio Perez comme convenu au préalable car le Mexicain se bat pour terminer deuxième du championnat des pilotes contre Charles Leclerc, mais ce dernier a catégoriquement refusé de s’exécuter : « Laisse passer Checo, laisse passer Checo s’il te plait. » lui a demandé son ingénieur à la radio avant de revenir à la charge quelques minutes plus tard : « Max, que se passe t-il ? »

« Je vous l’ai déjà dit la dernière fois les gars, ne me redemandez plus ça, d’accord ? » a alors répondu Max Verstappen à la radio. « Sommes-nous clairs là-dessus ? J’ai donné mes raisons et je m’y tiens. »

Sergio Perez – qui était lui aussi au courant de cette consigne discutée bien avant la course – était furieux à la radio : « Merci pour ça les gars, merci. » a déclaré Perez avant de conclure par : « Ça montre vraiment qui il est. »

Après l’arrivée de l’épreuve, Max Verstappen a refusé de donner les raisons pour lesquelles il a désobéi à son équipe, alors que la machine à rumeurs des réseaux sociaux s’est emballée à la suite d’un commentaire d’un présentateur néerlandais qui a indiqué que Perez avait volontairement percuté le mur lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Monaco plus tôt cette année afin d’empêcher son coéquipier de signer une pole position.

Cette « information » étant évidemment impossible à vérifier, Jenson Button aimerait désormais connaître les raisons pour lesquelles Max Verstappen a désobéi aux consignes de son équipe dimanche au Grand Prix du Brésil.

« J’ai été plus impressionné par le commentaire de Checo, j’ai adoré le « ça montre vraiment qui il est ». » a déclaré Button sur Sky Sports.

« Honnêtement, c’est délicat parce que nous n’entendons qu’un seul côté, et nous ne savons pas quelles sont les raisons [qui ont forcé Verstappen à désobéir]. Ça ne s’est pas pas très bien passé, et quand vous entendez ses commentaires : ‘Non, je ne le laisse pas passer, j’ai mes raisons’, si nous n’entendons pas les raisons, nous pouvons penser que Max est égoïste et qu’il ne pense pas à son équipe et à son coéquipier. »

« J’ai vu quelque chose sur les réseaux, je ne sais pas si c’est factuel, mais apparemment il est très contrarié par les qualifications du Grand Prix de Monaco où Checo s’est retrouvé dans le mur. »

« C’est peut-être pour cette raison qu’il ne voulait pas céder sa place à Checo, parce que cela a nui à sa qualification à Monaco, et peut-être pensait-il que Checo avait touché le mur plus facilement qu’il n’aurait dû. »

« Je pense que Max aurait pu mieux s’en sortir, le champion du monde laissant passer son coéquipier pour qu’il puisse se battre pour la deuxième place au championnat. »

« Il faut demander à Red Bull s’ils ont discuté de cela au préalable avant la course comme l’a dit Max. Dans ce cas-là, comment se fait-il qu’ils lui demandent de le faire pendant la course ? On a l’impression qu’ils n’ont pas discuté correctement avant le week-end de course, et cela semble être un problème plus important. Il semble que Red Bull se soit mis dans cette situation qui est définitivement négative en termes de communication. »

« C’est dommage, parce que comme je l’ai dit, cela aurait pu être une fin de course parfaite. L’erreur en début de course avec Lewis [l’accrochage entre Verstappen et Hamilton] était un incident que nous ne voulions pas voir, mais ils auraient pu repartir d’ici en offrant quelques points à Checo pour qu’il soit deuxième au championnat, ce qui leur aurait permis de terminer premier et deuxième [au championnat], ce qui aurait été génial. »

Avant la dernière manche de la saison qui se dispute ce week-end à Abou Dhabi, Sergio Perez occupe la troisième place au championnat du monde à égalité de points avec le pilote Ferrari Charles Leclerc. Red Bull a d’ailleurs indiqué après le Grand Prix du Brésil qu’un consensus a été trouvé et que toute l’équipe aidera Sergio Perez pour cette ultime course de l’année.

5 Commentaires

5 Comments

  1. Gilles for ever

    15 novembre 2022 à 16h38

    Je sais que c’est un voeu pieux, mais la règle qui devrait idéalement s’appliquer en F1 est simple : celui qui est devant n’a pas à céder sa place pour quelque raison que ce soit. Par conséquent, je suis d’accord avec Verstappen, il n’avait pas à céder sa place à Perez. Encore faut-il que Verstappen accepte cette règle quand celle-ci joue contre lui, et là je suis moins sûr qu’il l’accepte …

    • Francis

      16 novembre 2022 à 0h05

      C’est pour ça que je suis fan de McLaren…

  2. Joey Tribbiani

    15 novembre 2022 à 10h14

    Cher Jenson,

    Un jour, tu trouveras l’explication au fait que Lewis n’avait d’autre moyen que Twitter pour expliquer qu’il n’avait pas droit au même aileron que toi en Belgique l’année 2012, ou pourquoi tu ne respectais pas la consigne de Turquie 2010 au point qu’il a fallu te dire « panne d’essence » pour enfin respecter Hamilton.

    Quelle équipe est franche avec ses pilotes ? Horner est faible avec ses n°1 (Vettel aussi) car dépendant, ne sait pas gagner avec deux pilotes.

  3. Pierre

    15 novembre 2022 à 9h21

    Si Verse ta peine est en tête et checo derrière il y aura inversion des positions ????

  4. Alex

    15 novembre 2022 à 9h11

    L’inspecteur Button devrait aller s’acheter l’EQUIPE.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News F1

Âgé de 35 ans, l'Allemand Nico Hülkenberg fera son grand retour en Formule 1 en 2023 au sein de l'équipe américaine Haas

News F1

Lando Norris explique qu'un problème récurrent de manque d'adhérence à l'avant de la McLaren a probablement compromis les chances de l'équipe de terminer à...

News F1

A partir de la saison 2023, Max Verstappen et Daniel Ricciardo vont de nouveau travailler pour la même équipe, mais les deux hommes ne...

News F1

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, va désormais s’asseoir avec Mick Schumacher pour discuter de l’avenir du jeune Allemand qui se retrouve...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2022 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.