jos-verstappen-red-bull-f1
in

Pour Jos Verstappen, la fiabilité de la Red Bull sera cruciale pour le championnat

Jos Verstappen, le père du champion du monde en titre Max Verstappen, estime que la fiabilité et les capacités de développement de Red Bull au cours de la saison seront les deux éléments clés face à Ferrari dans la lutte pour le championnat du monde. 

Depuis le début de l’année, Max Verstappen a déjà subi deux abandons en course (les deux sur problème de fiabilité), tandis que son rival au championnat, le Monégasque Charles Leclerc, a pour sa part terminé chaque course dans les points au volant d’une Ferrari compétitive et fiable. Malgré ses deux abandons, Max Verstappen a tout de même réussi à garder le contact avec Leclerc au championnat puisque le pilote Red Bull occupe la deuxième place avec « seulement » 19 points de retard sur le pilote Ferrari et semble même avoir pris un léger avantage sur Charles Leclerc depuis deux courses avec deux victoires consécutives à Imola et Miami.

Pour le père de Max Verstappen, l’écart de 19 points entre les deux pilotes avant la sixième manche de la saison qui se dispute ce week-end à Barcelone signifie que le moindre abandon lié à un problème de fiabilité pourrait s’avérer fatal pour son fils : « Après deux victoires de rang, l’écart avec Leclerc est toujours de dix-neuf points. Cela pourrait aller dans les deux sens, mais il est clair que vous ne pouvez tout simplement pas avoir le moindre abandon. » a déclaré Verstappen Sr.

« Si la fiabilité s’avère bonne, alors je pense que Max connaîtra une autre saison solide et nous aurons un duel passionnant entre lui et Leclerc. Ensuite, il s’agira vraiment de savoir quelle équipe développera le mieux la voiture et quelles améliorations fonctionneront le mieux. »

Lors de la dernière course disputée à Miami, le coéquipier de Max Verstappen, le Mexicain Sergio Perez, a lui aussi connu un problème de fiabilité en course (un capteur défectueux), ce qui lui a fait perdre de la puissance moteur et empêché d’aller attaquer Carlos Sainz pour la troisième marche du podium. Max Verstappen pour sa part a connu des problèmes de fiabilité le vendredi lors des essais libres, ce qui l’a empêché de signer le moindre chrono en EL2 sur une piste qu’il ne connaissait pas.

mercedes-f1-news-2022

Avant Barcelone, Mercedes F1 a « quelques indications » sur la direction à prendre

pierre-gasly-f1-news

Malgré les nouvelles F1, Gasly s’attend à peu de dépassements en Espagne