kimi raikkonen alfa romeo

Kimi Raikkonen a vécu un « week-end de merde » au Grand Prix d’italie

Le pilote Alfa Romeo Kimi Raikkonen se souviendra longtemps de son week-end au Grand Prix d’Italie 2019.

Le pilote finlandais a d’abord commencé par sortir sa monoplace dans le bac à graviers lors des essais libres le vendredi, puis a refait la même la samedi lors des qualifications, mais avec des conséquences bien plus lourdes.

Suite à cette sortie de piste en qualifications, l’équipe Alfa Romeo a dû changer la boîte de vitesses montée sur la C38 du Finlandais, ainsi que l’unité de puissance complète, ce qui a obligé Kimi Raikkonen à prendre la départ de la course depuis la voie des stands ce dimanche.

Comme si cela ne suffisait pas, le pilote Alfa Romeo a écopé d’une pénalité de dix secondes pendant la course pour avoir pris le départ avec des pneus différents que ceux déclarés auprès de la FIA avant le départ.

« C’était un week-end de merde ! » a déclaré Iceman ce dimanche soir à Monza. « D’abord mon erreur en qualifications qui a malheureusement obligé à changer de boîte de vitesses. Nous avons ensuite décidé de changer également de moteur et de partir de la voie des stands, mais nous avions les mauvais pneus et avec la pénalité, ma course était plus ou moins terminée. »

« Je suis juste impatient d’être à Singapour parce que je pense que ça ne peut pas être pire que ce week-end. »

Au final, Kimi Raikkonen termine le Grand Prix d’Italie à la quinzième position au volant de son Alfa Romeo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

daniil kvyat toro rosso

Honda confirme une fuite d’huile sur la monoplace de Daniil Kvyat à Monza

lance stroll racing point

Lance Stroll très mécontent du comportement de Sebastian Vettel en course