renault rs19 au stand mécanicien

Le moteur Renault a atteint 1000 ch

Rémi Taffin a confirmé que le moteur Renault a dépassé la barre des 1000 chevaux cette année en mode qualifications.

Le bloc V6 du constructeur français aurait réussi à atteindre la barre des 1000 chevaux si l’on en croit Rémi Taffin, le responsable des moteurs chez Renault.

Il est bien difficile, voire impossible, d’obtenir des chiffres précis concernant la puissance moteur de chaque équipe, même si l’on sait que la barre des 1000 chevaux peut être facilement atteinte par les motoristes en Formule 1.

Le problème qui se pose est que les moteurs ne tiendraient pas le coup durant toute une course avec une telle puissance développée, et c’est pourquoi les équipes utilisent toute cette puissance uniquement pour la dernière phase des qualifications.

Appelé « mode fête » pour certains ou « bouton magique » pour d’autres, ce mode moteur extrême peut facilement dépasser les 1000 chevaux chez certains motoristes lors des qualifications, dont Renault.

« Nous ne pouvons pas toujours obtenir cette performance [les 1000 chevaux]. Cela dépend de nombreux facteurs tels que la configuration des circuits et les températures extérieures. » explique Rémi Taffin à AMUS.

Renault a réussi à dépasser la barre symbolique de 1000 chevaux depuis l’introduction de la Spec B de son unité de puissance au Grand Prix de France.

Renault utilise les vibrations pour « gratter » quelques chevaux

La réglementation autorise un débit maximum de 100 kg par heure pendant la course, mais il existe toujours la possibilité d’utiliser une petite marge et c’est ce que Renault fait.

En effet, le débitmètre positionné dans le réservoir de carburant est exposé à certaines vibrations du fait du mouvement de la monoplace sur la piste, En raison de ces vibrations, la réglementation autorise une tolérance de trois grammes de plus en termes de consommation de carburant et Renault se sert de cette toute petite fenêtre pour gagner de la puissance.

« L’augmentation du débit ne fonctionne que pendant un très court laps de temps, il faut ensuite être à nouveau en dessous, sinon, vous n’atteignez pas les 100 kilos en moyenne. » souligne Rémi Taffin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

sebastian vettel ferrari

Sebastian Vettel se méfie d’un tracé très piégieux à Budapest

mercedes w10

Mercedes gratte à nouveau la peinture blanche sur sa W10